2020
11/Sep
5 min

BPO

Une entreprise a quelquefois besoin de l’assistance d’un prestataire externe pour effectuer certaines tâches en lien avec ses activités. C’est le principe du BPO qui est l’initiale de Business Process Outsourcing, traduit en français par : externalisation du processus du métier. 

Qu’est-ce que le BPO ?

Le BPO ou Business Process Outsourcing désigne le fait d’externaliser une procédure ou une tâche d’une entreprise chez un autre prestataire. Une société a besoin de sous-traiter quelques missions quand le travail exige une qualification ou une compétence particulière qu’elle ne possède pas. À titre d’exemple, une entreprise peut faire appel à un prestataire dans le domaine de la traduction. Celui-ci peut retranscrire en d’autres langues et sans fautes ses documents importants. Un groupe commercial peut aussi choisir l’externalisation de leur Service après-vente auprès d’un prestataire excellant dans la relation client. Mais le plus souvent, c’est dans le domaine de l’informatique que les entreprises ont recours au BPO. Le fait de délocaliser une mission comme l’administration réseau ou la programmation de logiciel permet à une société d’être plus productive. Grâce à cette externalisation, celle-ci sera en mesure de mieux se focaliser sur ses principaux objectifs.

Les avantages de la sous-traitance sont très nombreux et tous les groupes, quelle que soit leur taille, ont besoin de ce procédé. Une compagnie qui choisit l’externalisation du processus de métier devient plus performante. Pour cause, les tâches qu’elle n’est pas en mesure d’exécuter sont remises à des professionnels dans le domaine. Bénéficier d’une aide supplémentaire externe lui permet donc de devenir encore plus performante. En même temps, elle est en mesure d’assurer une production de meilleure qualité et ainsi améliorer son image de marque. Par ailleurs, le BPO donne également la possibilité à une société de mieux gérer sa finance. Contrairement aux idées, le business process outsourcing est loin d’être une dépense supplémentaire pour un groupe. Au contraire, il s’agit d’un processus plus économique et rentable pour lui. C’est surtout le cas quand l’entreprise choisit d’externaliser la mission dans un autre pays. Auprès des états offshores connus, la main-d’œuvre est très abordable, jusqu’à être trois fois moins chère en coût de revient. Par conséquent, une entreprise peut se lancer dans le BPO en offshore pour améliorer sa productivité.

Toutefois, malgré que le BPO présente de nombreux avantages, il présente néanmoins quelques risques non négligeables. En conséquence, il est important de ne pas tomber dans le piège du BPO. Premièrement, le principal risque peut se situer au niveau de la protection des données. En effet, en confiant certaines tâches à un tiers, une compagnie peut risquer de se faire pirater. Ou pire, celle-ci peut perdre des données ou encore être victime d’espionnage industriel. Mais le BPO peut aussi aboutir à des surplus en matière de coût. En effet, il arrive que l’ampleur du travail à effectuer soit sous-estimée par le demandeur. Un prestataire sous-traitant pourrait donc facturer au-delà de ce qu’aurait pu espérer l’entreprise initiale. De ce fait, il est bien plus prudent de prévoir des réserves quant au budget à prévoir. En outre, une bonne entente entre le prestataire et l’entreprise patronne est également un facteur de productivité important. Externaliser une mission dans un autre pays pourrait constituer un risque pour une société en raison des barrières linguistiques. De ce fait, solliciter les compagnies en nearshore est une éventualité qu’il faut alors considérer.

L’externalisation de la traduction bénéficie de tous les avantages du BPO

À un moment donné, une entreprise a besoin de faire traduire des textes. Cela pourrait s’agir de ses supports communicationnels ou encore de ses documents administratifs ou techniques. Dans ce contexte, le BPO peut permettre à la société de profiter d’un rendu à la hauteur de ses attentes. Le domaine de la traduction étant bien plus complexe qu’il en a l’air, confier cette tâche à n’importe qui serait imprudent. Un groupe peut penser qu’effectuer cette mission en interne ne poserait pas de problème en plus d’être économique. Cependant, traduire exige à la fois précision et infaillibilité, en particulier lorsqu’il est question de termes très techniques. Une telle responsabilité attribuée à un collaborateur interne serait trop hasardeuse tant les enjeux sont grands. De plus, d’éventuelles erreurs en matière de retranscription peuvent coûter cher à une entreprise. Par exemple, une simple défaillance dans un contenu à caractère juridique pourrait conduire à des poursuites judiciaires. En conséquence, envisager une externalisation de la traduction est donc vivement recommandé.

La traduction et la pratique d’une langue sont deux choses bien distinctes. Il ne suffit pas de connaître un langage pour pouvoir effectuer des reformulations précises dans d’autres dialectes. De ce fait, une entreprise qui confie une traduction à un salarié encourt de trop grands risques. Une délocalisation de cette tâche en laissant une agence de traduction professionnelle s’en occuper est donc la meilleure option. Un prestataire en transposition linguistique collabore avec des experts qui ont suivi des études linguistiques avancées. Donc, celui-ci est en mesure de traiter plus efficacement la traduction dans plusieurs domaines de spécialisation. Par exemple, pour traduire des fiches produits, l’externalisation permet de retranscrire la valeur descriptive du produit dans une autre langue. Il s’agit alors d’une prestation bien indispensable pour les sites e-commerces. De plus, une agence de traduction dispose d’un service pour contrôler la qualité du travail effectué. Avec l’aide de plusieurs experts au sein de l’entreprise, aucune chance que des erreurs soient présentes dans la traduction.

Conclusion

Le BPO ou le fait d’externaliser une tâche pour une entreprise est donc très rentable, surtout lorsqu’il s’agit de traduction. Il s’agit d’un procédé qui peut rendre une société plus productive en lui faisant gagner beaucoup de temps. En revanche, la délocalisation de travail peut présenter des risques au niveau de la sécurité des données ou des coûts pour une entreprise. Ainsi, trouver un bon prestataire sous-traitant constitue un partenariat indispensable pour une entreprise patronne.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!