2020
11/Sep
4 min

Acronyme

Un acronyme est la combinaison des initiales ou des premières syllabes d’un groupe de mots donné, et qui sont prononcées ensemble comme un seul mot. C’est une des nombreuses procédures linguistiques qui permettent de réunir plusieurs mots de manière à ce qu’ils soient plus compacts, et de créer de nouveaux termes plus pratiques. Ainsi, sous la forme d’acronymes, certains groupes de mots sont plus simples à utiliser au quotidien.

Définition acronyme

En un sens, l’acronymie est aussi une des procédures existantes pour créer de nouveaux mots qui vont progressivement devenir partie intégrante des langues dans lesquelles ils sont utilisés. L’acronymie se distingue des autres procédures d’abréviation par les règles spécifiques qui indiquent la manière dont on doit prononcer un acronyme. Ces règles sont caractérisées par leur aspect pratique, et grâce à cela, les acronymes peuvent être aisément et rapidement adoptés par le grand public.

Acronyme : usage des acronymes

On crée généralement un acronyme pour répondre à un besoin existant se rapportant à la simplification de termes. On gagne plus de temps à prononcer un mot qui a le même sens que tout un ensemble de mots plus longs. Plus celui-ci est répandu, plus il va peu à peu se faire une place dans la langue au sein de laquelle il est utilisé.

Les acronymes ont aussi la spécificité de facilement attirer l’attention. En cela, des entreprises vont même jusqu’à d’abord créer un « acronyme », et ne lui donner un sens que par la suite, et il est ici question de rétroacronymie. En outre, les acronymes peuvent aussi servir de mnémoniques, soit être utilisés pour se rappeler des éléments importants.

C’est par exemple le cas pour les aviateurs avec le mot ACHEVER, chaque lettre représentant plusieurs éléments à vérifier avant le décollage. Dans tous les cas, un acronyme est créé pour des raisons pratiques. Pour créer un acronyme, on prend simplement les initiales et/ou syllabes des mots qu’on souhaite réunir en un seul terme. Pour rendre les choses plus faciles, il se trouve des générateurs d’acronymes qu’on peut utiliser.

Différence entre sigle, acronyme et abréviation

Sigle

Le terme sigle est issu du terme latin « sigla », qui est une combinaison des mots « singula » et « signa », et signifie donc littéralement « signes isolés ». On reconnait un sigle par le fait qu’il se compose essentiellement d’initiales. Il peut se prononcer lettre par lettre, auquel cas il s’écrit généralement avec un point séparant chaque lettre.

Il peut aussi se prononcer comme un mot normal, et quand c’est le cas, on peut compter les termes concernés parmi les acronymes. Parmi les sigles connus, on peut mentionner PMU, OK ou encore CIA.

Acronyme

Contrairement aux sigles, les acronymes ne sont pas limités aux seules initiales des groupes de mots qu’ils représentent. Ainsi, il est possible de lire des sigles syllabe par syllabe, comme on le fait pour les acronymes.

Par contre, il n’est pas faisable de former un sigle en utilisant partiellement ou entièrement des syllabes comme on peut le faire pour un acronyme. Parmi les exemples d’acronymes, on a ONU, ou encore Benelux.

Abréviation

On parle d’abréviation pour évoquer toute méthode linguistique qui permet de raccourcir aussi bien les groupes de mots que les mots. Aussi bien les sigles que les acronymes sont donc englobés sous l’appellation d’abréviations.

Il existe également bien d’autres procédés d’abréviations, comme la contraction de mots, la troncation de ceux-ci ou bien les mots valises. On peut citer les exemples très simples de Mr pour monsieur et Mme pour madame.

Acronyme : règle d’écriture et de prononciation

La manière d’écrire un acronyme varie selon le type d’acronyme en question :

  • S’il s’agit d’un acronyme qui est fait uniquement d’initiales, il sera écrit en lettres capitales.
  • Dans le cas où l’acronyme comprend des syllabes dans sa composition, on doit l’écrire en minuscules mais avec la première lettre en majuscule.
  • Si l’acronyme s’est bien ancré dans la langue de tous les jours, et qu’il est employé comme un nom commun, on peut l’écrire tout en minuscules.
  • Seule la troisième forme qui est dite lexicalisée va prendre la forme plurielle.

Quant à la prononciation, on lit un acronyme comme on lit un mot normal, mais il y a toutefois des acronymes qui peuvent se lire à la fois syllabe par syllabe et lettre par lettre.

Quelques exemples d’acronymes

On trouve beaucoup d’acronymes dans le parler quotidien qui en sont sans qu’on ne le sache nécessairement. Par exemple, on peut mentionner le mot avion, qui est fameux pour être un acronyme de « Appareil Volant Imitant l’Oiseau Naturel ». Un qui est relativement courant est le mot ovni, soit l’acronyme de « Objet Volant Non Identifié », version anglaise du mot UFO, lui-même acronyme de « Unknown Flying Object ».

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!