src=
2016
18/octo

Le Growth-Driven Design : Une nouvelle approche de votre site Web

En matière de design, pléthore de sites ont du mal à se mettre à la page et à suivre les dernières tendances. Dans un secteur aussi novateur que le web, et à l’heure où les modes changent plus vite que les années, de nombreuses sociétés sont confrontées à ce problème : rester en vogue. Dans cette optique, et plutôt que de refondre radicalement son style tous les deux ans, le Growth-Driven Design semble s'imposer.  Cette approche, comme son nom l’indique, « orientée croissance », permet de nombreux ajustements immédiats. Ce nouveau mode opératoire présente un double avantage :  des économies tant budgétaires que de temps humain, et de la réactivité par rapport au comportement des utilisateurs.

 

La conception traditionnelle des sites Web

Tout comme le montre le fabuleux site Wayback Machine, qui permet d’effectuer de réels voyages dans le temps et de suivre les mises à jour de vos sites préférés au fil de l’eau, les périodes de chantier des sites Web accaparent littéralement les agendas des entreprises. Entre hypothèses et pures suppositions, les différentes versions de sites se suivent sans pour autant se ressembler toujours. Mais on se fie généralement plus à son flair et à son instinct qu’à des réflexions sérieuses antérieures. De fil en aiguille, et justement parce qu’on suppose qu’à ce moment précis, la dernière version en ligne du site est la meilleure, le risque est grand de ne plus le surveiller. Les refontes de sites s'effectuent environ tous les deux ans, et durent environ trois mois. Et donc, votre site, qui est toujours au cœur de votre marketing digital, reste en friche trop longtemps, alors que les besoins de vos clients évoluent sans cesse. Admettons donc d’emblée l’idée qu'un site Web n’est jamais terminé.

Le pragmatisme d’un nouveau mode de fonctionnement

Face à l’inertie susceptible de handicaper un site web, émerge alors la tendance du Growth-Driven Design, qui tire parti d’une démarche itérative. Pour procéder de manière logique et optimale, il existe deux règles d’or pour bénéficier au mieux de ce procédé moderne :

  • L’identification de vos cibles.

Connaître sur le bout des doigts vos prospects ou clients est indispensable. Ainsi, vous devez savoir précisément qui visite vos pages, pourquoi, et quels sont leurs parcours d’utilisateurs. Pour ce faire, les portraits-robots complets de vos buyer personas doivent être établis en amont, pour vous permettre d’adopter le design le plus convaincant et le mieux adapté aux attentes des internautes. L’idée est évidemment, à ce stade, de proposer à votre cible l'expérience la plus personnalisée possible. Un seul mot d’ordre donc, pour bien débuter dans le Growth-Driven-Design : vous mettre à la place des prospects. Une fois cette première étape respectée, sachez que vous gagnerez rapidement des leads.

 

  • L’analyse des datas.

On le sait, le Big Data nous permet aujourd’hui des prouesses impensables il y a encore quelques années. Combiné au Growth-Driven Design, le Big Data est un domaine qu’il faut savoir privilégier afin de réajuster certains détails ergonomiques, par exemple, ou bien carrément changer votre fusil d’épaule. Récoltées en temps réel, ces précieuses informations vous dicteront littéralement les itérations qui maximiseront vos taux de conversion. Ainsi, chaque mois, après le traitement des données, vous pourrez proposer un site toujours plus proche de vos prospects, et plus pertinent à leurs yeux. C'est le fondement même du Growth-Driven Design, qui tire tout son potentiel de l’utilisation des datas.

 

L’esthétisme au service d’objectifs business réalisables à court terme

Les deux termes de ce titre ne sont pas contradictoires, bien au contraire ! S’il va de soi qu’un site attrayant, moderne, et aux couleurs de la tendance du moment sera toujours capable de galvaniser vos taux de transformation, le Growth-Driven design apparaîtra probablement sous peu comme une évidence à laquelle on aurait dû songer plus tôt. Le Web Design traditionnel utilisé actuellement a encore de longues années devant lui. Mais lorsque des notions clefs telles que la gestion de projet agile, sont sur toutes les lèvres en entreprise, allant jusqu’à bouleverser les modes de communication des structures en silos, il en va de même pour le rapport qu’on avait jusqu’à présent avec le design. En effet, quoi de plus significatif et productif pour une entreprise qui saura habiller, dénuder, puis revêtir sa présence en ligne en temps réel ?

Si vous souhaitez en savoir d'avantage, je vous invite à contacter notre agence de brand marketing et à télécharger notre livre blanc sur l'inbound marketing.  

Posté par Laurent Dessi

Mon cursus universitaire l’atteste : je suis un fils de pub passionné par le marketing  qui aime travailler en agence. Après un Master à l’INSEEC, dans la filière Marketing Produit, puis en Management des entreprises de Communication, qui m’a lire la suite...

Contact Création de site :
Mathieu Benhalima

mb@1min30.com
0679842505

Inbound marketing : exit les cibles, pensez buyer personas

Le marketing permet-il de réaliser des miracles ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *