2017
18/Avr

Le data marketing dans votre stratégie digitale

Entre big data, dataviz, data journalisme ou encore open data, les données se trouvent au cœur de notre société. Le marketing ne fait pas exception, bien au contraire. Connaître ses clients est indispensable à votre entreprise pour faire des opérations marketing rentables. On parlera alors de « data marketing ». Eh oui, encore un nouveau terme qui met la data à l’honneur ! Grâce au data marketing, vous pourrez mieux connaître vos cibles. Mais bien sûr, vous devrez respecter leurs données ! Petit aperçu de cette nouvelle tendance.

Le data marketing permet de bien connaître ses cibles

Pour que votre stratégie marketing fonctionne, il vous faut connaître précisément votre audience et ses goûts. Pour cela, vous avez besoin de données sur elle. Bonne nouvelle : votre entreprise possède sans doute déjà des tonnes de données sur ses clients et prospects !

Avec votre site Internet, vos réseaux sociaux, les données Analytics, etc, vous êtes en mesure de mieux connaître vos cibles. Vous pouvez tout savoir, ou presque, des habitudes de navigation des internautes. Et en fouillant parmi ces données, vous obtiendrez des infos précieuses sur leur profil : âge, sexe, provenance géographique… Toutes ces données vont vous permettre de faire de la segmentation à tout va ! Objectif : proposer le bon message, à la bonne personne, au bon moment.

Vous avez quelques scrupules à exploiter ainsi les données de vos prospects ? Je vous rassure ! Bien sûr, l’intérêt principal est d’augmenter les ventes de votre entreprise, mais l’internaute n’est pas perdant non plus. À termes, il ne consultera que des offres qui vont l’intéresser : publicités et mailings plus ciblés, contenus plus intéressants pour lui, etc.

D’ailleurs, selon une étude de Digital Trends, 73% des consommateurs préfèrent les entreprises qui savent exploiter leurs données persos pour être correctement ciblés. L’exploitation des data pour le marketing est donc bénéfique pour votre entreprise ET pour vos clients. Alors foncez !! Mais pas n’importe comment…

Le data marketing exige de rassurer ses clients

D’un côté, les consommateurs apprécient la pertinence des entreprises qui exploitent leurs données, mais de l’autre, ils craignent des abus. Ainsi :

  • 14% des internautes sont prêt à livrer leur historique de navigation
  • MAIS 90% aimeraient limiter l’accès à certaines de leurs données et ne veulent pas les voir vendues à des tiers
  • ET 88% aimeraient décider de la façon dont elles sont utilisées

Si vous vous lancez dans le data marketing, vous devrez donc veiller à rassurer vos clients. En effet, malgré les lois de la CNIL en charge de la protection des données en France, certaines entreprises ne respectent pas leurs clients. Elles utilisent leurs données pour les spammer, ou bien les revendent à des tiers. Or, il suffit que le consommateur ait vécu une mauvaise expérience de ce type pour qu’il ne veuille plus partager ses données à personne… Et c’est bien compréhensible !

Votre principale mission pour collecter des datas sur vos clients, c’est donc avant tout de les mettre en confiance. Et cela passe par plus de transparence. Puisque les consommateurs doutent, votre travail est de les rassurer :

  • En respectant la loi : vous avez l’obligation légale de laisser les consommateurs choisir si leurs données personnelles sont disponibles à la vente à des tiers ou non. Bien évidemment, s’ils disent « non », vous devez vous engager à ne pas le faire. Vous devez aussi permettre aux internautes la modification ou la suppression de leurs données s’ils le souhaitent.
  • En leur laissant la main sur ses données : vous pouvez vous inspirer de Facebook (oui, oui, attendez la suite !). Le réseau social permet à n’importe quel utilisateur de télécharger ses données afin de voir ce que Facebook possède sur lui. Une transparence appréciée des utilisateurs.

Facebook donne la possibilité à ses utilisateurs de voir toutes les données que le réseau possède sur lui.

gestion des données utilisateur par Facebook

En bref : vous devez être totalement transparent et pédagogue sur les données que vous récoltez, quels que soient leur nature et leur but. Expliquez quelles sont les données que vous récupérez et pourquoi vous les récupérez. Par exemple, cette bannière sur le site de LCL est parfaitement explicite, et permet à l’utilisateur de gérer ses paramètres comme il le souhaite. Un exemple à suivre !

LCL prévient les internautes que des informations sont recueillies lors de leur navigation

datamarketing_cookies

Vous avez compris le principe ? Alors parlons maintenant de l’avenir du data marketing, qui nous réserve de belles avancées technologiques !

Quid de l’avenir du data marketing ?

Dans les années à venir, le marketing va s’appuyer de plus en plus la data. Voici quelques tendances fortes liées au data marketing. Elles sont bien sûr à garder à l’œil… et si possible à adopter !

  • Les Data Management Platorm (DMP) : ces plateformes permettent de gérer les données clients recueillies par une entreprise. Plus complètes que les CRM, les DMP permettent de :
  • vendre les données clients à un site ou un réseau tiers (mais souvenez-vous que le consommateur n’aime pas trop cette démarche !)
  • faire du ciblage multicanal ou encore mettre en place des outils de protection des données (ça, les consommateurs apprécient).
  • La data visualisation : l’explosion de données disponibles fait qu’elles sont difficiles à lire et à exploiter. La data visualisation permet alors de remédier à ces problèmes. Il s’agit en fait de l’art de représenter des données sous un format visuel. Les infographies sont un bon exemple de data viz. Cette tendance permet de synthétiser une information complexe et de mettre en avant des résultats de façon plus attractive… pour vous, ou pour vos clients.
  • Les simulateurs de satisfaction client : grâce aux données recueillies sur vos clients, vous pourrez évaluer leur taux de satisfaction avant même qu’ils aient évalué vos produits. Pratique pour améliorer votre stratégie produit en amont, et prévenir les insatisfactions client.
  • L’open data : il s’agit de rendre accessibles à tout le monde les données créées par une entreprise, une collectivité ou un service public. L’open data permet de générer de nouvelles opportunités économiques. Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur son fonctionnement :

 

 

  • Le traçage du parcours client. Aujourd’hui, il est facile de voir ce qu’un client fait sur le web, mais une fois qu’il se déconnecte, on le perd de vue. Grâce au big data, on pourra mieux reconstituer son parcours d’achat. Par exemple, les hotspots wifis (des bornes permettant de se connecter gratuitement au wifi d’un magasin par exemple) permettent de retracer le chemin fait par un consommateur « in real life ». Et donc de combler les trous du parcours client !

Conclusion

Le data marketing n’en est aujourd’hui qu’à ses balbutiements. Si son présent pose des questions éthiques, son avenir s’annonce tout de même radieux ! Les opérations de protection des données, droit à l’oubli et autres ne sont pas nécessairement des menaces pour le data marketing : plus leurs données seront protégées, plus les consommateurs seront enclins à les partager. Alors n’hésitez plus à prendre le virage du data marketing !

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





5 Commentaires

Larissa P dit: 26 Fév 2019

Très bel article. Je suis nouvelle dans le domaine et je ne sais quelle spécialité choisir dans le marketing digital


Georges Hugo dit: 21 Avr 2017

Effectivement, ce concept permet au marketeur d'élaborer une stratégie de ciblage marketing performante, centré sur les clients les plus importantes pour l'entreprise.


Gabriel Dabi-Schwebel 24 Avr 2017

Bonjour Georges Hugo, en effet la stratégie de ciblage est importante pour l’entreprise. Cela lui permet d’être plus centrée sur sa cible. A bientot ?



André Lafont dit: 19 Avr 2017

Excellent article de conseil et d'analyse j'adhère à vos propos, le prospect, il faut le rassurer, car le client est roi comme on le dit souvent en matière de prospection commerciale.


Gabriel Dabi-Schwebel 20 Avr 2017

Bonjour André, ravie que cet article vous ait plu :) A bientôt



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!