2020
11/Déc

Pourquoi appuyer son storytelling sur une promesse ?

Les entreprises l’ont désormais compris, l’ère de la publicité est révolue. De nos jours, compter uniquement sur une stratégie publicitaire est loin de suffire pour convaincre les clients. L’heure est au storytelling qui consiste à raconter une histoire, celle de l’entreprise. Il s’agit d’une pratique marketing qui fonctionne tout aussi bien dans le B2B que dans le B2C. Toutefois, cette manière de mettre une marque en scène pour susciter la curiosité et de l’empathie demande beaucoup d’étude et d’attention. Et une excellente manière de raconter son entreprise c’est de partir sur une promesse et de la vivre. Vous avez du mal à suivre ? Pas de panique, nous allons y venir.

De quelle promesse s’agit-il ?

Parler à propos des valeurs de sa marque fait partie des méthodes les plus adulées des marketeurs pour convaincre. Mais afin de donner plus d’intensité au message, y rajouter une promesse peut rendre le message encore plus mémorable et authentique. La promesse est une technique de branding qui doit présenter des éléments spécifiques pour toucher directement les prospects et clients. Ces composants de la promesse peuvent sembler similaires, mais leurs fonctions sont distinctes.

La proposition de valeur unique : ici, l’énoncé présente des arguments concrets et techniques qui rendent l’entreprise unique. Il s’agit d’un message de vente qui a pour objectif de convaincre un public cible. Par conséquent, si votre enseigne possède plusieurs publics définis, il est préférable de proposer une valeur adaptée à chacune d’elles.

La mission : l’énoncé s’apparente à une phrase ou à quelques lignes qui mettent en valeur l’objectif de l’entreprise. C’est aussi ce qui réunit les collaborateurs de l’entreprise pour les décisions d’affaires.

La promesse : il s’agit de la promesse en soi qui démontre ce que les clients de l’entreprise vont recevoir en la choisissant. Ce sont les standards que la marque s’engage à respecter. Ils se présentent sous la forme d’un petit énoncé qui est accrocheur.

À noter que lorsque la promesse présente des concepts accrocheurs, à l’instar de la sécurité ou de l’efficacité, le storytelling qui en découle deviendra riche. En effet, le message se rattache aux problèmes des clients, plus celui-ci marque ces derniers.

Comment réussir sa promesse ?

Pour réussir une promesse, il est important de s’appuyer sur 3 bases qui peuvent faire toute la différence.

  • La simplicité : rien n’est plus efficace que la simplicité. Un message court peut générer plus d’impact auprès du public cible ;
  • L’honnêteté : il est important de toujours rester crédible. De ce fait, il faut que la promesse soit en accord avec ce qu’ont vécu les clients. Il est important que la promesse puisse être tenue, quelles que soient les circonstances et par tous les salariés ;
  • L’inspiration : la simplicité et l’honnêteté ne riment pas forcément avec banalité. Par conséquent, il ne faut pas promettre trop peu. Au contraire, la promesse doit marquer les esprits en étant plus innovante afin que les cibles vous remarquent. En l’occurrence, sortir du lot et se démarquer de la concurrence.

La différence entre promesse et slogan

La promesse, tout comme le slogan, est concise et accrocheuse. Ceci étant, il peut être facile de confondre les deux énoncés. Cependant, même s’ils paraissent identiques, la promesse s’adresse directement au client à propos de sa relation avec votre entreprise.

Mais savoir faire la distinction entre ces deux types de messages permet aussi de connaître les éléments d’une bonne promesse. Par exemple, le slogan « just do it » de la marque Nike engendre une émotion et provoque ainsi de l’action chez le public. Toutefois, le message ne présente aucun argument qui vise à persuader le client de choisir l’enseigne. De ce fait, il ne s’agit pas d’une promesse, mais d’un simple slogan.

Par contre, le message « la vie avec passion » de la marque Renault a tout d’une promesse. La célèbre marque d’automobile a toujours cherché le confort des utilisateurs de leur modèle de voiture. Et avec leur gamme de véhicules, l’entreprise cherche à dévoiler dans ce court message leur volonté à sortir des productions au service du confort quotidien. Leur intention est formulée dans ce court énoncé et fait comprendre au public leur valeur. Il s’agit donc d’une promesse.

Exploiter la promesse dans toutes les stratégies marketing

Si vous avez trouvé votre promesse, il vous faut l’exploiter et l’utiliser en tant que ligne directrice de votre marque. Celle-ci va donner un sens plus profond à vos stratégies marketing. Il est d’ailleurs intéressant d’expliquer dans la page « à propos » de votre site internet l’histoire qui se trouve derrière cette promesse. Encore mieux, la création d’une page spéciale pour la relation entre la marque et ses habitués est recommandée. Cela va permettre de les laisser témoigner concernant la qualité de service de la marque et comment celle-ci les a aidées. En bref, quand la promesse prend vie, le storytelling devient très efficace. Et pour y parvenir, un brainstorming s’impose pour trouver la bonne promesse à la fois simple, honnête et inspirée.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Acquisition Strategy Design et à découvrir la méthode.

Ranja Randriambelo

Posté par

Ayant 8 années d'expériences dans le marketing, j'ai débuté en tant que téléconseillère pour chargée

Ranja Randriambelo

Contact Acquisition Strategy Design :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Agence 1min30