2021
16/Sep

Les bons produits font leur propre marketing

Si le produit fait la vente lui-même, on a besoin de moins de marketing. Mais comment cela fonctionne-t-il ? C’est le sujet de ce webinaire avec Remis Rivas, Innovation Designer et Gabriel Dabi-Schwebel, fondateur d’1min30. Résumé des points essentiels du Webinaire dans cet article.

Un bon Design se vend tout seul

Dans un monde où il n’a jamais été aussi simple de diffuser de nouvelles idées, gagner l’attention et la confiance des autres devient toujours plus ardu. De ce fait, le Design occupe une place importante dans la réussite des innovations, et les produits les plus ingénieux engendrent leurs propres marketeurs. Le Design et le Marketing sont alors amenés à se rencontrer de plus en plus dans les années à venir.

Innovation et Marketing : le parfait duo

Tout ce qui aspire au succès, comme le cas d’un bon Design, est à caractère innovant. Mais pour pouvoir prétendre au statut d’innovation, il faut répondre à plusieurs critères. En décortiquant la notion d’innovation, nous pouvons constater qu’elle est loin de ce que nous pouvons penser. Si nous cassons les mythes en ce qui concerne l’innovation, nous pouvons mieux comprendre sa véritable valeur.

Innovation ≠ Invention

Un bon Design implique de l’innovation. Cependant, il faut noter que l’innovation est différente de l’invention. En effet, il ne suffit pas qu’une chose soit nouvelle pour qu’elle soit une innovation.

Innovation ≠ Amazing Product

Le neuf ne signifie pas toujours produit révolutionnaire et extraordinaire.

En gros, comme le dictionnaire Larousse le définit, l’innovation est un processus d’influence qui conduit au changement social et dont l’effet consiste à rejeter les normes sociales existantes et à en proposer de nouvelles. C’est-à-dire, se poser la question : est-ce que ça marche socialement ?

Ce qui nous amène à la loi de diffusion de l’innovation, composée du marché de niche (novateurs, premiers adoptants) ainsi que du marché de masse (majorité précoce, majorité tardive, la garde).

Innovation : Un truc qui fonctionne et que les gens se refilent

Dans l’innovation, il faut amener une valeur, un distinguo, une différence significative, sinon elle ne sera pas perçue. Pour que l’innovation fonctionne, il faut que les gens en parlent les uns avec les autres. Pendant longtemps, si on désirait que le public connaisse l’existence d’une chose, on se confiait surtout dans l’achat d’espace médiatique.

On y mettait également des propositions de valeur et on y racontait des histoires. En regardant cela, les entreprises peuvent avoir une incidence relativement forte sur les gens. C’est-à-dire, ce qui est rapport à ce dont ils parlent et ce qu’ils découvrent.

Avant, pour créer une tendance, ou pour que les gens soient intéressés, il fallait passer par de la promotion plus ou moins agressive. Ce n’était que de cette manière que l’on pouvait changer la culture, ou que l’on pouvait populariser des idées. La publicité au sens conventionnel et au sens traditionnel a joué un rôle énorme dans cette popularisation.

De plus en plus de personnes peuvent parler librement à d’autres personnes de ce qu’elles vivent, de ce qu’elles peuvent penser. Les gens s’influencent alors mutuellement et peuvent dire s’ils aiment ou s’ils n’aiment pas quelque chose. Il est aujourd’hui plus simple de manifester son mécontentement ou sa satisfaction, et l’avis du monde est une source principale d’un flux dans nos choix, nos achats, dans nos décisions, etc. Ils n’ont pas un monopole, mais présentent toutefois une partie très significative de ce qu’était l’attention et l’influence. Pour cause, on est beaucoup plus attentif à ce que les gens nous racontent.

Pour que votre idée devienne une innovation…

Il faut grosso modo que les utilisateurs adoptent votre idée et transforment leur vie avec. Il faut leur donner une valeur signifiante parce que si vous ne faites pas de différence dans leur vie, il n’y a pas de raison qu’ils gardent votre idée.

La deuxième chose la plus importante est que les utilisateurs répondent à vos idées et transforment la vie des autres avec car ils seront contents et satisfaits. En effet, ils feront venir d’autres personnes vers votre produit ou votre service car ils ont un jour été transformés, et veulent relayer cela aux autres. Et de nouvelles personnes vont agir de même et même à leur tour.

5 façons dont les produits peuvent engendrer leurs propres marketeurs

Qu’est-ce qu’on peut mettre aujourd’hui dans le Design des produits ? Et comment est-ce qu’on peut concevoir ou façonner nos produits pour inciter les personnes à simplement véhiculer leur satisfaction, leur contentement vis-à-vis d’un produit et faire venir de nouveaux consommateurs ?

1. L’utilité du produit augmente directement avec le nombre de personnes qui l’utilisent

C’est un phénomène qui s’explique par le NFX (Network effect) ou l’effet de réseau. Ce phénomène explique en grande partie le succès de beaucoup d’applications au cours des dernières décennies. Un bon exemple est Google Spreadsheet. Il s’agit de la version Google d’Excel, avec moins de fonctionnalités, mais sur lequel plusieurs personnes peuvent travailler en simultané. Aussi, les documents y sont protégés en plus d’être accessibles partout.

2. Dans le cadre de mon expérience d’usage, le produit me permet de communiquer directement avec des non-usagers

Un bon exemple est Trainline qui propose la fonction « Partager mon trajet par email ». L’idée n’est pas vraiment de montrer au monde que l’on utilise le site « Trainline », mais de communiquer les renseignements sur les billets que l’on vient de réserver. Il s’agit donc d’aider les autres en faisant indirectement la promotion d’un produit.

3. Dans le cadre de mon expérience d’usage, le produit me permet de mettre mes accomplissements en valeur

Il s’agit d’un stade plus avancé dans la relation avec le produit. Celui-ci te permet de faire quelque chose qui te rend fier et qui te rend heureux, ce que tu souhaites alors partager. Le produit ou service permet de promouvoir la fierté ou le bonheur qui découle de l’usage de quelque chose.

4. L’usage du produit est remarquable en lui-même

Un bon exemple est celui du célèbre jeu vidéo Fortnite, très célèbre par les danses que les avatars effectuent en cas de victoire. Fort de son succès, des personnalités célèbres, notamment dans le domaine du sport, refont ces danses. Ainsi, plusieurs personnes reconnaissent la référence et cela amène les gens à parler de ce qui se passe à l’écran. Dans le cas de notre exemple, les gens vont alors parler de ce qu’est Fortnite et de la danse Fortnite, et ainsi connaître le jeu.

5. Dans le cadre de mon expérience d’usage, le produit me surprend tellement que je choisis d’en parler aux autres

Un bon exemple est le « High Five » de Mailchimp. La petite main de singe qui indique que les mails sont envoyés est devenue iconique dans les réseaux sociaux. Publier cela signifie que l’on a lancé notre campagne de Newsletter sur Mailchimp. Il ne prouve pas que le logiciel est le meilleur ou que la campagne a été couronnée de succès. Cette petite main est devenue virale tout simplement parce qu’elle est inattendue et aspire à la discussion.

Retrouvez l’ensemble du webinaire

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence Marketing et à télécharger les premières pages de la méthode « Acquisition Strategy Design : le guide ultime pour construire pas à pas son plan d’acquisition »

Ranja Randriambelo

Posté par

Ayant 8 années d'expériences dans le marketing, j'ai débuté en tant que téléconseillère pour chargée

Ranja Randriambelo

Contact Marketing (Inbound) :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)