2017
17/Jan

Comment créer un site web orienté client

La qualité des contenus et la clarté de votre site web sont des éléments clés pour être bien référencé dans les moteurs de recherche, mais pas seulement ! Ils sont aussi indispensables pour susciter l’intérêt de l’internaute envers votre offre. Vous aimeriez miser juste, en découvrant comment réaliser un site web orienté client ? Alors par ici la visite…

Susciter l’intérêt de l’internaute par du contenu tourné vers lui

Vous aimeriez convaincre vos visiteurs de faire appel à vous pour répondre à leur besoin ? Avant toute chose, vous n’êtes pas sans savoir que vous n’êtes pas seul sur le marché ! Les internautes n’auront donc aucun mal à se rendre sur un site concurrent si le vôtre n’est pas assez orienté client, c’est-à-dire qu’il ne s’adresse pas assez à eux. Et pour y parvenir, sachez qu’il existe des astuces. Vous voulez en savoir plus ? Voici mes conseils :

Intégrez un discours et des CTA orientés clients

Chaque mot de votre site internet doit s’adresser à vos clients ! Ça permet notamment d’initier le dialogue, et de faire en sorte que vos prospects et clients se sentent concernés par votre offre. Par exemple, regardez la tournure de phrase employée par l’entreprise Les Jules :

Home page de Les Jules avec discours et CTA orientés client

90

« La solution performante pour vos besoins de maintenance … ». L’utilisation du « vos », permet aux clients de se sentir concernés. L’effet aurait été tout autre si la phrase avait par exemple été : « La solution performante pour des besoins de maintenance … ». Non ?

Et en termes d’orientation client, le texte de vos CTA aussi est important ! Ici, deux CTA sont mis en évidence (en orange). S’ils s’adressent tous les deux aux visiteurs, celui du centre de la page se distingue par son originalité. Intéressons-nous-y plus en détail. D’abord, le verbe « découvrez » interpelle le visiteur et induit une certaine curiosité (qu’y-a-t-il à découvrir ?). L’internaute sera donc plus enclin à cliquer. Remarquez aussi que les verbes sont à l’impératif, un moyen d’être plus d’être incitatif. Mais ce n’est pas tout ! La phrase « Découvrez comment Les Jules peuvent vous aider » insiste clairement sur le fait que l’entreprise répond à la problématique de l’internaute. Elle se met donc à la place de ses prospects. Concrètement, si je suis un visiteur recherchant des travaux de bricolage, ce CTA fait carton plein !

A titre de comparaison, jetez un œil aux CTAs de cette autre entreprise :

Home page de GraphicMail (solution d’e-mailing) avec CTA non-orientés clients

91

Ici, le constat est moins glorieux. En fait, l’entreprise ne s’adresse presque pas à ses clients : elle emploie des groupes nominaux (« essai gratuit ») et des formes à l’infinitif (« créer mon compte »). Autrement dit, des tournures largement moins incitatives que pour Les Jules. Du coup, ses CTA ne suscitent aucune émotion (curiosité, envie…), ils ne permettent pas aux utilisateurs de se sentir concernés ; bref, ils n’incitent pas à cliquer. Rien de bien exaltant, donc : la marque a peu de chances de se différencier par rapport à la concurrence. Dommage !

Optimisez vos formulaires

Les CTA ne sont pas les seuls éléments à optimiser si vous voulez rendre vos contenus orientés clients. Par exemple, il est bon de soigner vos formulaires de contact ! Ceux-ci doivent notamment être assez courts pour ne pas lasser les internautes, mais ce n’est pas une obligation ! Ils doivent surtout être suffisamment incitatifs pour persuader les visiteurs d’y inscrire leurs informations personnelles. Par exemple, regardez le formulaire de contact de Michel & Augustin :

Formulaire de contact de Michel & Augustin

92

Ici, l’entreprise mise clairement sur l’humour (« votre petit nom, votre doux prénom, votre message torride… ») pour donner envie aux internautes de remplir le formulaire. Même le CTA de fin est adressé aux visiteurs et personnalisé : « envoyez votre petit mot ». Cette technique permet de créer une connexion émotionnelle avec les internautes, de les faire s’intéresser à l’entreprise. Dans ce contexte, la marque peut donc se permettre de proposer un formulaire assez long.

Rien à voir avec un formulaire classique, comme celui qu’on peut retrouver entre autres sur le site de Cultura :

Formulaire de contact de Cultura (e-commerçant)

93

Ici, l’entreprise intègre un formulaire court : un bon point (pourrait-on se dire). Néanmoins, la longueur n’est pas la caractéristique principale d’un bon formulaire ! Pour Cultura, ni les couleurs, ni le texte ne sont particulièrement attrayants. En plus, la marque :

  • S’adresse à ses visiteurs de façon très formelle (« veuillez saisir les lettres ci-dessous »),
  • Ou ne s’adresse pas du tout à eux (« valider »).

Bien qu’il soit plus court que celui de Michel et Augustin, ce formulaire est beaucoup moins attirant… Les internautes auront donc a priori moins envie de le remplir. Dommage !

Ajoutez des business cases

Quoi de mieux pour susciter l’intérêt des internautes que d’ajouter des business cases à votre site ? Vous savez, ce sont ces cas pratiques destinés à faire comprendre votre offre aux visiteurs. Ainsi, vous aurez plus de chances de les convaincre de sa qualité. Pas mal, non ?

Regardez par exemple cette étude de cas de l’entreprise Célencia (cabinet de conseil dans la finance).

Extrait d’une étude de cas de Célencia

94

Ici, la marque explique en détail quelles missions ont été effectuées pour le déploiement du programme multicanal d’une banque, et présente même le conseiller en charge du dossier. Un bon point pour l’entreprise qui s’adresse bien à ses visiteurs. En plus, ça leur permet d’imaginer comment leur propre besoin pourrait être traité !

Proposer du contenu riche

Et oui, un site orienté client est aussi un site qui propose du contenu qualitatif, en accord avec les attentes de ses visiteurs. Tous les contenus de votre site doivent donc être clairs, riches, et jouer un rôle dans le parcours utilisateur.

Une offre au top

La rubrique de définition de votre offre est l’une de celles que vous devrez le plus soigner : elle joue un rôle majeur dans la décision d’achat de l’internaute. Aussi, je vous conseille de la rédiger de façon très claire et détaillée. Elle sera ainsi orientée client.

Extrait du site Les Jules rubrique « catalogue des services »

95

Ici, tout y est :

  • Une introduction courte et explicative
  • Des sous-titres clairs en fonction du type d’activité
  • Des services détaillés

En revanche, l’absence de barre de recherche et la longueur importante des propositions contrebalancent ce constat. Malgré tout, la définition de l’offre de l’entreprise est globalement bien orientée client. Ce faisant, la marque permet à ses visiteurs de se projeter dans l’acte d’achat. Un bon point !

Des FAQ détaillées

Que faire en cas de question, ou de problème ? Pour un site orienté client, il est nécessaire de proposer des contenus riches destinés à accompagner le visiteur durant son parcours utilisateur. Très utiles, les FAQ aident les internautes à comprendre votre offre, vos missions ou votre fonctionnement. Elles sont donc indispensables pour offrir un parcours client optimisé.

Pour une bonne FAQ, mettez-vous à la place des internautes : quelles questions pourraient surgir ? Il faut prendre en compte toutes les éventualités. Plus votre FAQ est longue, plus vous aurez de chances de répondre aux attentes de vos visiteurs ! C’est notamment le cas pour la FAQ de Sosh :

Extrait de la FAQ de Sosh (téléphonie mobile)

96

Une newsletter pour garder les internautes informés

Votre newsletter fait aussi partie des contenus qui permettent de vous adresser à vos clients. Elle permet également de garder le contact, et de tenir informé les internautes sur les actualités et évolutions de votre entreprise. Actuellement, de nombreuses entreprises ont fait le choix d’en proposer à leurs visiteurs, comme la marque de prêt-à-porter Promod.

Extrait du formulaire d’inscription à la newsletter de Promod.

97

Conclusion

Vous l’aurez compris : nul doute qu’à l’heure du choix, les prospects se tourneront majoritairement vers un site orienté client, qui leur offre plus de contenus utiles et se donne les moyens d’entretenir une relation avec eux (notamment par le biais de la newsletter).

Et vous, quel type de contenus publiez-vous sur votre site internet ? Est-il orienté vers l’utilisateur, ou essentiellement tourné vers vous ?

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Acquisition Strategy Design :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





12 Commentaires

Laura Soledad dit: 14 Juin 2017

Bonjour, j'ai trouvé votre article très intéressant. Pourriez-vous m'indiquer ce que vous voulez dire par CTA ? Merci.


Gabriel Dabi-Schwebel 15 Juin 2017

Bonjour Laura, merci pour votre commentaire :) Un call-to-action est un moyen qui permet d’inciter l’internaute à effectuer une action. Il s'agit souvent d'un gros bouton, en couleur, avec du texte écrit en gros, parfois en gras. Le texte qui s’y trouve est souvent un verbe d’action avec plusieurs mots (afin que les internautes sachent directement où ils atterrissent en cliquant sur le bouton et à quoi ils s’engagent).

Bonne journée :)



Georges Legrand dit: 21 Fév 2017

Comme à l'accoutumée, vos articles sont d'une importance cruciale pour la prospection client, le référencement et bien d'autres domaine du digital.


Gabriel Dabi-Schwebel 06 Mar 2017

Bonjour Georges, merci pour votre commentaire, content que notre article vous ait plu. A bientôt :)



Maxime Laffite dit: 13 Fév 2017

Très pertinent comme article. Je pense que ces idées sont les bases même d'une bonne prospection. Bien vu!


Gabriel Dabi-Schwebel 13 Fév 2017

Bonjour Maxime, merci pour ce commentaire à très vite ! :)



Simon Levesque dit: 07 Fév 2017

Des suggestions très précises sur les méthodes de prospection des clients. Bref, des idées ingénieuses à appliquer!


Gabriel Dabi-Schwebel 08 Fév 2017

Bonjour Simon, merci beaucoup pour votre commentaire, à très vite sur le blog !



Thibault De Vergnette dit: 30 Jan 2017

Merci pour votre commentaire Marc. Je suis heureux que notre article vous ait plus. A bientôt !


Marc Normand dit: 26 Jan 2017

Des tutoriels bien détaillés et très utiles merci pour cet article que je juge plus qu'importante aux yeux des référenceurs.


FeatR@conseil dit: 17 Jan 2017

Article très complet merci


Michel T dit: 08 Juil 2014

Merci pour cet article.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!