1min30 > Blog > Référencement > Le rédacteur SEO est-il le véritable expert du référencement naturel ?
2018
02/Jan

Le rédacteur SEO est-il le véritable expert du référencement naturel ?

Le rédacteur SEO est le principal acteur d’une stratégie de référencement naturel

Au-delà de la qualité intrinsèque d’un site Internet, le véritable enjeu dans le développement d’une activité dépendant du Web est la VISIBILITE. Laquelle passe notamment par une présence sur la première page de Google. La qualité et la quantité de contenus semblent peu à peu prendre le pas sur la qualité technique du site. Le SEO est aujourd’hui un métier de rédacteur Web.

 

Il était une fois Internet

 

Il était une fois Internet, et cette curiosité a d’abord été le métier des informaticiens. Logique puisqu’ils avaient en charge le matériel, les réseaux.

Le déploiement de la toile a vu apparaître de nouveaux métiers , notamment celui de Webmaster, infographiste ; et les premières agences Web ont fait leur apparition.

 

Depuis quelques années, le plus souvent, la création d’un site Web ne nécessite plus aucune connaissance en HTML. Les CMS et autres solutions en mode SAAS facilitent cette tâche. Il en va de même pour le e-commerce et de nombreux outils de productivité.

 

Le métier de Webmaster a disparu pour laisser place à une multitude d’expertises et notamment les experts SEO. Les spécialistes du référencement s’assurent que Google comprend l’objet du site Internet de leurs entreprises. Des référenceurs Web qui vont accompagner leurs clients dans un long processus pour leur garantir une bonne position sur la première page de Google.

Avec près de 95 % de part de marché, la visibilité sur Google est un enjeu économique sérieux, car près de 80 % des consommateurs qui envisagent un achat supérieur à 200 € se renseignent sur ce moteur de recherche.

 

Comment optimiser un site Internet aujourd’hui

 

Je vous détaillerais bien les 200 critères de l’algorithme de Google dans l’ordre d’importance, mais je serais obligé de vous tuer après… non, en fait, à part une poignée d’ingénieurs du Googleplex, personne ne connaît précisément les critères qui influencent le positionnement d’un site.

Cependant, grâce à une guideline proposée par Google himself , et grâce aux nombreux experts qui testent des hypothèses, certains points font l’unanimité.

Par exemple :

  • L’importance du titre de la page.
  • L’importance de structurer le contenu des balises Hn avec les informations qui mettent en avant le sujet de l’article.
  • L’importance qu’aucun facteur bloquant ne vienne gêner l’indexation par Googlebot.
  • L’importance d’un site responsive.
  • L’importance d’un code le plus léger possible garantissant une ouverture rapide des pages.

Et bien d’autres critères plus ou moins techniques qui amènent naturellement les clients à se tourner vers le technicien qui a créé leur site, ou du moins vers un expert qui maîtrise le code et la gestion des serveurs Web.

 

Or, le premier objectif de Google est de fournir aux internautes les réponses les plus pertinentes à leurs requêtes.

Une réponse c’est d’abord un contenu. L’optimisation d’un site consiste par conséquent à créer du contenu pertinent.

 

 

Le rédacteur SEO doit être au coeur d’une stratégie d’optimisation

La simple rédaction d’articles de blog est insuffisante pour qu’un site puisse revendiquer une expertise auprès du moteur de recherche.

Les missions de l’expert SEO concernent de nombreux éléments, notamment :

  • La recherche de sujets pertinents et répondant à la subtile équation d’être à la fois demandé sur Google et faiblement traité par les concurrents.
  • La recherche de termes appartenant au même champ lexical que le mot-clé ou l’expression qui fait l’objet du texte.
  • La structuration de l’article en titre et sous-titres qui en facilite la compréhension à la fois par le lecteur mais surtout par Google.
  • La recherche de sources externes vers lesquelles pointer des liens sortants ou pour obtenir des liens entrants.
  • L’organisation du contenu en cocon sémantique.

 

Évidemment ce contenu doit être indexé par le moteur de recherche, et l’amélioration de critères techniques demande à être optimisée par un développeur qui apportera les modifications recommandées.

Les plugins comme Yoast SEO pour WordPress permettent facilement de rédiger une balise Titre, une méta-description et surtout de vérifier l’optimisation de sa page en fonction de l’expression sur laquelle nous souhaitons nous positionner.

 

Les CMS vont évoluer, facilitant encore plus la création de sites SEO Friendly, mais aucun outil ne sera efficace pour créer et organiser du contenu intéressant dont l’objectif, dans une démarche d’Inbound Marketing, va au-delà du positionnement sur Google.

Pour aller plus loin, je vous invite à contacter notre agence SEO, afin que nos experts élaborent à vos côtés une stratégie de référencement efficace.

 

Frédéric Vanderplancke

Posté par

Survivant de l’Éducation Nationale, ce sont dans les fonctions commerciales que j’ai rapidement trou

Frédéric Vanderplancke

Contact :

Frédéric Vanderplancke

fvanderplancke@1min30.com
06 78 36 55 06





2 Commentaires

Garay dit:06 Juil 2018

Je suis tout à fait d'accord, le rédacteur est le plus important.


Denys de Mind-Mapping-Décision dit:03 Jan 2018

Merci pour cet article qui pose la question de la collaboration entre talents internes autour du SEO.
● Côté rédacteur je vois bien les aspects de cadrage sémantique, cocon, et copywriting en général.
● Côté des contributions SEO internes venant du marketing-ventes, DG...je vois les points suivants:
► Liens PUV (Proposition Unique Vente), ses composantes, vision singulière de l'entreprise
► Les data sur les cibles clients, les parcours clients, les insights qui cadrent les contenus
► Les choix stratégiques faits en matière d'équilibre Inbound/Outbound et les PKI associés
► Les data et smart data issues de la veille concurrentielle, suivi SEO des acteurs marchés
► Idem pour la détection, le suivi des influenceurs, et les implications sur le linking externe

Le rédacteur SEO détecte des sujets d'intérêt et façonne ses contenus. Il doit aussi s'alimenter des conversations internes qu'il va traduire - porter au delà de l'entreprise, vers le client. C'est là qu'il va trouver la vraie tonalité pour ses contenus. Leur vrai potentiel "evergreen". Quelle vision de la valeur - singularité, quelles missions et aspirations ? Quelles émotions rattachées, de la conception des produits - services, à leur consommation ? Et là on peut vraiment dire que chacun en interne à son rôle à jouer.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!