1min30 > 1min30 prend en charge le lancement presse de BeBloke

1min30 prend en charge le lancement presse de BeBloke


L’enseigne marchande et communautaire a confié à l’agence d’inbound marketing 1min30 la gestion de son lancement auprès de la presse masculine, féminine et professionnelle.

BeBloke, la boutique en ligne des hommes de 15 à 28 ans

BeBloke, site marchand et communautaire entièrement dédié à l’univers des hommes de 15 à 28 ans, a lancé sa boutique en ligne mi-octobre. Son but : proposer des collections à la mode à des prix très compétitifs. A la fois site marchand (prêt-à-porter, sous-vêtements, chaussures, maroquinerie, accessoires, bijoux, gadgets…) et site communautaire, BeBloke n’est pas seulement un site de e-commerce. L’enseigne met également en avant un blog généraliste – qui a pour ambition de devenir un véritable magazine en ligne autour des centres d’intérêts des hommes de 15 à 28 ans -, et un espace interactif permettant d’échanger, de poster des questions, des commentaires ou encore de participer à des concours. « Nous partons du principe que si les hommes d’aujourd’hui ne veulent pas ressembler à leur voisin, il n’est pas évident de disposer d’un budget conséquent avant 30 ans pour se démarquer et trouver sa propre identité », explique Camille Dubrocq, co-fondatrice et gérante de BeBloke. « Nous avons souhaité offrir à la tranche masculine des 15-28 ans les moyens de changer de style tous les jours, sans budget faramineux ni l’aide de leur petite amie ou de leur mère. Nous leur proposons non seulement des produits qui leur ressemblent, mais aussi des conseils judicieux pour faire les bons choix et assumer toutes leurs envies. » Un positionnement qui rejoint celui d’Alcott, que BeBloke distribue en exclusivité Web sur le segment masculin. Depuis l’ouverture de son premier magasin flagship à Naples (Italie) en 1997, la marque a toujours été persuadée qu’offrir un produit de mode et de qualité à un prix très raisonnable permettrait de conquérir des clients et de les fidéliser. Un cocktail gagnant : aujourd’hui, Alcott compte pas moins de 150 magasins pour 25 000 m2 de surface d’exposition, 9 marchés, 500 collaborateurs et plus de 120 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour respecter les lifestyles de chacun (casual, urbain, trendy ou classique), BeBloke propose une sélection d’autres marques peu connues et peu distribuées en France, telles que Mr. Steve, Space Monkeys, Radii, Hopenlife ou encore Sixth June. Elles seront mises en avant au sein d’un espace qui vise à renouveler l’expérience utilisateur de la génération Y, que les fondateurs de BeBloke, un frère et une sœur âgés respectivement de 25 et 27 ans, connaissent bien pour en faire partie. « A notre époque, il n’y a plus de barrières entre les femmes et les hommes », conclut Blaise Dubrocq, co-fondateur et directeur artistique de BeBloke. « Les femmes ont beaucoup changé : les hommes aussi. Un type cool a le droit de faire attention à lui et d’appliquer de la crème hydratante tous les matins. BeBloke vise à redéfinir ce que signifie être un homme aujourd’hui. Via la création de cette enseigne, ma sœur et moi avons un message clair à donner à la génération Y masculine : si tu viens chez nous, c’est que oui, tu es un vrai mec ! »

1min30 relaie le lancement auprès de trois cibles presse

Pour assurer le lancement de la boutique en ligne, 1min30 a choisi de relayer et de décliner l’information auprès des blogs spécialisés et de la presse, selon trois cibles :

  • les hommes, cœur de cible du site marchand et communautaire ;
  • les femmes, dont le pouvoir prescripteur auprès des hommes en matière d’achat de vêtements n’est plus à démontrer ;
  • la presse professionnelle, pour la dimension start-up et la valorisation de deux jeunes entrepreneurs de moins de 30 ans.

 

Que retenir de cette campagne de relations presse ?

De manière générale, il faut l’avouer : il est très difficile de mener ce type de campagne pour un site marchand BtoC. Et ce pour les raisons suivantes.

  • Avec la multiplication des acteurs (pas moins de 82 000 sites de e-commerce actifs), le secteur est en réelle ébullition. La presse se montrer de moins en moins encline à relayer le lancement d’une start-up qui ne soit pas particulièrement innovante technologiquement. Pour démontrer sa valeur ajoutée, il est nécessaire d’incarner le propos : en mettant en avant ses fondateurs et leur capacité d’entrepreneuriat, l’information est davantage susceptible de retenir l’attention qu’en restant orientée produit.
  • Les blogs spécialisés, influents ou non, sont extrêmement sollicités : ils choisissent désormais de monétiser leur approche via la proposition de partenariats ou d’échanges de bannières. Si leur logique « gagnant-gagnant » permet à l’annonceur de gagner en visibilité, elle ne se prête cependant pas à une campagne de relations presse traditionnelle, basée sur une simple reprise d’informations.
  • La dimension marchande du site s’inscrit difficilement dans une dynamique éditoriale : l’annonce n’est plus appréhendé comme une information, mais comme de la publicité pour une entreprise.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment pensez-vous qu’une entreprise comme BeBloke puisse tirer son épingle du jeu dans le cadre d’une communication blogueurs et presse ? Vous souhaitez construire et faire vivre votre communication auprès de vos publics prioritaires ? L’agence d’inbound marketing 1min30 vous propose de bénéficier d’un audit gratuit de vos relations presse : profitez-en !

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!