2020
13/Mai

Google BERT : qu’est-ce que c’est ?

Le 24 octobre 2019, Google a annoncé la mise à jour de son algorithme BERT, disponible en France depuis le 9 décembre 2019. Cet outil a été conçu essentiellement pour optimiser le classement des résultats de recherche.

Le nouvel algorithme vise à mieux comprendre les internautes dans leurs requêtes, en tenant compte du contexte d’utilisation des mots-clés. Un outil essentiel pour les entreprises qui souhaitent améliorer leur positionnement sur le moteur de recherche le plus utilisé au monde.

Comment fonctionne Google BERT ? Quel est son impact sur le référencement naturel ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que la mise à jour Google BERT et à quoi sert-elle ?

BERT, de l’acronyme « Bidirectional Encoder Representations from Transformers », est une nouvelle mise à jour installée par Google. Cette technique novatrice est basée sur le traitement du langage naturel ou NLP (Natural Language Processing).

L’algorithme recourt essentiellement au machine learning et à l’intelligence artificielle pour comprendre les requêtes effectuées par les internautes. Ainsi, il essaie d’interpréter leurs intentions de recherche, c’est-à-dire le langage naturel qu’ils utilisent.

En ce sens, BERT est associée notamment aux assistants vocaux personnels comme Google Home. L’outil ne se base plus sur chaque mot saisi par l’internaute, mais considère l’expression en entier et le contexte dans lequel elle se situe. Ceci dans le but d’affiner les résultats. Il appréhende plus efficacement les recherches complexes, quel que soit le support utilisé.

Plus concrètement, BERT permet au moteur de recherche de :

  • Résoudre les ambiguïtés des expressions, en tenant compte du sens contextuel des mots ;
  • Comprendre à quoi correspondent les pronoms, en particulier dans les longs paragraphes ;
  • Lever les problèmes d’homonymie ;
  • Appréhender la phrase suivante ;
  • Donner des réponses directement dans les SERP (Search Engine Result Page)…

Pour les autres applications, BERT est utilisée dans :

  • Les questions-réponses ;
  • L’analyse des opinions ;
  • L’appariement des phrases et la déduction du langage naturel ;
  • La détection des tweets offensants.

Ainsi, l’impact de Google BERT serait environ de 10 % sur les requêtes les plus longues, saisies de façon naturelle.

Comment fonctionne Google BERT ?

Le traitement du langage naturel se focalise sur l’analyse des mots tapés par l’utilisateur. Le mot-clé, ses précédents et ses subséquents sont tous examinés afin de mieux comprendre la requête. C’est le principe d’analyse adopté par les « transformers ».

L’algorithme est particulièrement efficace pour les recherches longue traîne, où les prépositions influent sur le sens. En revanche, son impact sur les requêtes génériques est moins important, vu qu’elles sont déjà bien comprises par Google. Les autres outils de compréhension restent donc fonctionnels.

Que la requête soit formulée de manière désordonnée ou précise, le moteur de recherche est toujours capable de la traiter. Mais pour plus d’efficacité, il est préférable d’utiliser des termes plus adéquats.

Google estime que seuls 10 à 20 % des requêtes seront traitées par le nouvel algorithme. Cette proportion est toutefois significative, si l’on se réfère aux milliards de demandes qu’une entreprise doit analyser quotidiennement. Il faut aussi savoir que BERT prend en compte les contenus dans les encarts dédiés ou « snippets ».

Le contexte tient un rôle primordial dans l’analyse effectuée par BERT. La traduction automatique et la modélisation linguistique sont optimisées. D’importantes améliorations sont également notées dans la génération de textes de qualité.

Google BERT : quel impact sur le référencement ?

Contrairement aux autres updates de Google, BERT ne pénalise pas les sites web. Elle a pour principal objectif d’améliorer de manière significative la compréhension des requêtes et des intentions de recherche.

Les formulations complexes sont les plus concernées par cet algorithme. Néanmoins, les contenus doivent être de bonne qualité et précis pour pouvoir figurer en tête des SERP. Ils doivent en outre répondre aux attentes des utilisateurs.

Selon Google, près de 15 % des requêtes quotidiennes sont inédites. En utilisant BERT, les internautes feraient plus de recherche. L’augmentation des requêtes contribue à générer plus de trafic vers les sites web, améliorant ainsi leur positionnement. De plus, les résultats affichés par le moteur de recherche sont plus pertinents. Ce qui aura un impact considérable sur les revenus publicitaires.

Le ranking des mots-clés se trouvera en plus amélioré grâce au Google BERT. Ceci s’explique notamment par le fait que la plupart des requêtes ne sont pas saisies en langage naturel. Cette mise à jour impacte donc sur le référencement naturel des pages.

Comment optimiser ses contenus pour Google BERT ?

Avant toute chose, il convient de s’assurer que les contenus correspondent à votre public cible. Au lieu de modifier d’emblée les contenus existants, il est conseillé d’identifier les problèmes pouvant causer la baisse de trafic.

Pour ce faire, vous devez vous baser sur les mots-clés saisis par vos visiteurs. Faites une comparaison pour détecter les requêtes de recherche à analyser. C’est après seulement que vous devez apporter des modifications à vos contenus. Vous pouvez aussi en créer de nouveaux.

D’après le géant des moteurs de recherche, il n’est pas possible d’optimiser les contenus pour séduire BERT. L’outil privilégie davantage l’expérience utilisateur et la pertinence. Autrement dit, il faut proposer des contenus bien structurés et à forte valeur ajoutée, en évitant la suroptimisation. Le principe reste donc similaire à celui des autres techniques de référencement naturel.

Les contenus doivent répondre au mieux aux intentions de recherche. D’où la nécessité de travailler la sémantique. Il ne faut pas se concentrer uniquement sur l’insertion des mots-clés, car l’algorithme s’intéresse à des questions précises.

À titre d’exemple, pour la requête « Google BERT », les intentions des utilisateurs vous permettront de dresser la trame de votre article comme suit :

  • Qu’est-ce que c’est ;
  • À quoi ça sert ;
  • Les notions de NLP, de language model, etc. ;
  • Des tutoriels.

Ainsi, pour comprendre les intentions, vous devez vous référer aux recherches associées à la requête.

Conclusion

Google BERT est considérée comme l’une des plus importantes mises à jour effectuées par le moteur de recherche au cours de ces 5 dernières années. En termes de référencement naturel, l’algorithme ne pénalise pas les sites web. Bien au contraire, il vise à mieux comprendre les intentions de recherche, favorisant ainsi la génération de trafic. Pour améliorer la visibilité, il faut respecter les mêmes règles qu’en SEO, en se concentrant davantage sur la sémantique.

Pour en savoir plus, découvrez notre livre blanc Inbound marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients. Vous pouvez également contacter notre agence Inbound marketing.

Raphaël Theron

Posté par

Passionné par le Marketing et Marketing digital, j’ai connu plusieurs expériences professionnelles d

Raphaël Theron

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!