2015
10/Déc

HTTP, qu’est ce que c’est ?

HTTP, une abréviation que nous utilisons tous quasi tous les jours sans forcément prêter attention, elle sert à échanger les données en toute sécurité sur les serveurs. Dans cet article, nous vous expliquons le fonctionnement et l’utilité cette abréviation.

HTTP : définition

L’abréviation HTTP signifiant « Hyper Text Transfer Protocol» pourrait se traduire par « Protocole de Transfert Hyper-Texte ». Il s’agit d’un protocole de communication entre le client et le serveur. Il est utilisé par tous les navigateurs web afin de permettre un échange des données fluide et rapide.

Mais comment ?

Toutes les informations disponibles sur internet sont contenues dans des serveurs. Lorsque l’on se connecte à un site internet, les informations qui apparaissent à l’écran proviennent du serveur. Cela se déroule grâce au protocole HTTP qui va aller chercher ces données en fonction de l’adresse du site web consulté afin de les afficher. Parfois, il est possible de remarquer que certains sites utilisent celui-ci au lieu du classique.

Existe-t-il des versions de HTTP ?

Oui, il existe trois versions :

  • La version HTTP/1 : c’est la version initiale, elle permet de transmettre d’autres fichiers que des documents HTML, elle comprenait les fonctionnalités suivantes :
  1. Sans connexion : la particularité de cette fonctionnalité consiste à établir une reconnexion à chaque fois que le client veut passer à une autre requête. Il faut savoir qu’une page Web se compose généralement de plusieurs fichiers, et chacun d’entre eux doit être « récupéré » à l’aide d’une requête indépendante. C’est pour cette raison que ce processus est considéré comme lourd pour le client.
  2. Sans statut : lorsque le client se reconnecte au serveur, le serveur ne sait pas que celui-ci lui a déjà envoyé une requête.
  3. Indépendant du média: cette version permet la transmission de n’importe quel type de fichier.
  • Le premier HTTP/1.1 : c’est la version standard et officiel, elle fait apparition en 1997 sous le numéro RFC2068, elle est encore utilisée aujourd’hui. Ci-dessous les nouvelles fonctionnalités apportées par celle-ci :
  1. Le maintien de la connexion ou le Keepalive : le client envoie un Keepalive dans l’en-tête de sa requête pour pouvoir maintenir la connexion.
  2. Le HTTP-Pipelining qui permet au client d’envoyer la requête suivante avant d’avoir reçu la réponse à la première requête,
  3. La possibilité d’actualiser la fenêtre dans le chat en utilisant le type MIME multipart/replace,
  4. la possibilité de transmettre des données du client au serveur.
  5. Cache : la disponibilité de mettre des contenus en mémoire tampon grâce à de nouveaux mécanismes.
  • HTTP/2, c’est une refonte qui s’est imposée suite au nombre de sites existants, de ce fait Google a développé un nouveau protocole expérimental intitulé SPDY (prononcé « Speedy »). Ce dernier, mis en place en 2015, il a notamment apporté plusieurs nouveautés :
  1. le protocole est basé sur des données binaires non pas sur des fichiers texte,
  2. le traitement de plusieurs requêtes HTTP en parallèle est possible avec l’option Multiplexe,
  3. la compression des en-têtes comme, car ils sont souvent quasiment identiques dans de nombreuses requêtes HTTP.

Quelle est l’utilité du S dans HTTP ?

En matière de développement web et mobile, lorsque le site web est en phase de développement, il est nécessaire de choisir son serveur afin de « ranger » les données liées. Le choix d’un serveur dépend notamment de la nature du site et de son contenu. Le choix d’un serveur HTTPS se justifie dès lors que l’on propose sur un site des informations ou des services que l’on souhaite protéger soit pour des raisons de confidentialité, soit pour des raisons commerciales.

Le protocole HTTPS indique que le site est sécurisé et propose un niveau de confidentialité plus élevé que la moyenne, il est généralement utilisé sur les sites d’e-commerce afin de garantir une sécurité optimale aux acheteurs en ligne (protection des transactions de paiement notamment). Il existe une grande variété de serveurs HTTP, mais certains sont nettement plus utilisés que d’autres. C’est le cas d’Apache HTTP Server qui est utilisé par plus de 50 % des sites web.

Il faut savoir que HTTPS et la combine de deux protocoles : le HTTP et le SSL, la combien des deux protocoles sert à crypter (coder pour rendre incompréhensible) la discussion entre l’internaute et le site web qu’il visite.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre méthodologie l’Acquisition Strategy Design et à télécharger notre livre blanc « Placez le Marketing Digitale au cœur de votre stratégie d’Acquisition ».

 

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation j’ai commencé ma carrière dans le conseil en télécom et en média où j’ai a

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Développement Web & Mobile :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)