2019
04/Oct

Qu’est-ce que le métier d’infographiste ?

Le terme « infographie » vient de la fusion des mots « informatique » et « graphisme ». Si l’infographie a vu le jour dans les années 70, ce n’est que dans les années 90, avec la propagation de l’électronique, qu’elle s’est démocratisée. Depuis, les graphistes ont accès plus facilement aux outils leur permettant de devenir infographistes.

En quoi consiste le métier d’infographiste ?

L’infographie désigne le graphisme assisté par ordinateur. En effet, le graphisme fait référence à un terme général et à cet effet, le graphiste peut travailler sur la peinture ou le croquis. L’infographiste, en revanche, crée des images et des compositions graphiques en se servant de l’outil informatique.

Également nommé designer graphique, l’infographiste crée un visuel attrayant et clair pour son client. Il donne vie à un concept et le transmet sous forme d’image ou d’animation sur un support déterminé.

En d’autres termes, il conçoit des supports visuels de communication, raison pour laquelle on lui attribue la fonction de concepteur artistique. Pour ce faire, il combine des images, des textes, des photos et même des vidéos.

L’infographiste crée des images et des graphismes en deux ou trois dimensions s’il s’agit d’un site internet. Mais il peut également utiliser le papier comme support de communication et réaliser des flyers, des logos ou encore des animations.

L’infographiste travaille seul ou en groupe. Il exerce son métier en freelance ou en tant que salarié au sein d’une entreprise média. Il peut éventuellement travailler sous la tutelle de la direction artistique ou d’un chef de projet.

Quelles sont les tâches de l’infographiste ?

Aujourd’hui, le terme infographiste regroupe de nombreux métiers liés au graphisme informatique avec des activités spécifiques. On peut trouver des infographistes 2D, 3D ou multimédia. Cependant, leurs missions sont similaires.

L’infographiste rencontre les clients afin de cerner leur demande et de l’analyser. Après la négociation du contrat, il s’attelle à la création du projet. Pour cela, il recueille des informations pour s’inspirer et réaliser les travaux préparatoires. Il s’agit de construire des prémaquettes ou de faire des croquis par exemple.

Il transmet le travail par la suite sur un support qui peut être un présentoir, un journal, un dépliant publicitaire ou même un film d’animation. Dans le cas où la fabrication du produit est sous-traitée, il se doit de surveiller le processus. Une fois que la conception du support de communication visuelle est achevée, il le présente au client. Des modifications peuvent par la suite être apportées pour finaliser et valider sa création.

Les rôles spécifiques d’un infographiste

En plus de concevoir le support visuel de communication en y ajoutant des textes et des images, l’infographiste peut aussi se charger de la mise en page d’un site internet. Il peut également prendre part à la réalisation de jeux vidéo ou à la création de personnages et de décors.

Il doit en outre choisir les thèmes, les couleurs ou les textures pour présenter un contenu percutant. Il peut notamment contribuer à la réalisation des effets spéciaux dans un film d’animation.

Un infographiste 2D peut retoucher des images afin de leur donner plus de vie. Il peut, par ailleurs, s’occuper de l’impression des créations sur différents supports. Enfin, il conçoit des images et des graphismes en utilisant la PAO (Publication Assistée par Ordinateur).

Quels sont les outils de travail d’un infographiste ?

L’infographiste travaille sur un numériseur de document muni d’un crayon optique ou sur une tablette graphique avec un stylo électronique pour faire son ébauche. Les données sont projetées sur un écran d’ordinateur afin d’être traitées.

Lorsqu’il s’agit d’une production en 2D, l’infographiste utilise des processus algorithmiques pour créer les formes tandis qu’en 3D, il ajoute du volume en perspective. Il existe de nombreux logiciels de conception et de publication ainsi que de retouche que le designer graphique peut utiliser.

Adobe Photoshop, par exemple, demeure en tête de liste pour le traitement d’image. On peut également citer Adobe Illustrator, Adobe InDesign ou encore Lightroom. Évidemment, cela n’empêche pas l’infographiste de faire des esquisses au crayon sur du papier à l’ancienne.

Quelles compétences sont exigées pour devenir infographiste ?

Un infographiste est avant tout créatif. Il doit user de son imagination pour pouvoir créer une œuvre à la hauteur des attentes de son client. C’est pourquoi un sens artistique figure également parmi ses qualités.

Cela va de soi, un infographiste doit maîtriser l’informatique et les différents outils ainsi que les logiciels spécialisés, plus que le dessin. En outre, il se doit de connaître les notions de couleurs et de typographie, de sémiologie et de mise en page.

Dans certains cas, un infographiste doit avoir des notions de technologie du Web pour concevoir un site internet par exemple. L’infographie étant plus une technique qu’un métier à part entière, l’infographiste collabore généralement avec d’autres professionnels.

Pour mener à bien son rôle, il se doit de mettre à jour ses connaissances sur l’évolution des techniques, des machines et des logiciels du graphisme. D’ailleurs, cela lui permettra de s’adapter aisément aux nouveaux outils de création.

Pour finir, l’infographiste doit être polyvalent, car il sera amené à travailler sur tous les supports allant du print au numérique.

Les domaines d’application de l’infographiste

L’infographiste peut intervenir dans plusieurs domaines. Après un briefing avec le client, il peut réaliser les missions suivantes :

– Le traitement d’image qui inclut la retouche photo et la mise en couleur ;

– La PAO et la CAO (conception assistée par ordinateur) ;

– La conception de visuels comme la création d’une identité visuelle d’une entreprise ;

– La mise en page de texte.

Certains experts étendent leur domaine d’activité dans l’architecture, le design et la modélisation d’espaces ou de décor. D’autres se tournent vers la bande dessinée, le motion design ou les films d’animation.

Pour en savoir plus, découvrez notre livre blanc Inbound marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients. Vous pouvez également contacter notre agence Inbound marketing.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Définitions Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!