src=
2015
14/avri

Quand le web rencontre l’histoire

Rechercher des informations historiques sur le web est une dure épreuve que seuls les historiens spécialisés dans un domaine de recherche peuvent mener à bien. En effet, être un érudit de l’histoire demande une patience à toute épreuve. La masse d’information présente sur la Toile est telle qu'on y trouve tout et son contraire.

Nous allons donc vous donner plusieurs solutions pour trouver votre bonheur.

Histoire du web à travers la recherche

 

Les sites spécialisés

Il existe très peu de sites spécialisés permettant de faire des recherches poussées. Ces quelques sites ont leur spécialisation : Cairn : Ce site spécialisé dans les sciences humaines et sociales vous permet d’être à l'affût des dernières avancées dans le domaine de la recherche. Les articles datent pour les plus vieux de 2006. Les historiens ne les considèrent pas comme des archives car ces écrits sont trop récents.   Capture d’écran 2015-03-24 à 11.52.53   Persée : Il a pour vocation de conserver l’ensemble des articles de revues en sciences humaines et sociales, ce qui l’amène très loin de son étymologie, que les auteurs antiques assimilent à détruire, piller. Ce sont des publications et ouvrages qui ont déjà plus de 10 ans et qui, pour une grande partie, sont devenus des sources écrites, notamment ceux de sociologie qui inscrivent une histoire dans un temps présent. Revue.org : C’est un projet issu de la communauté scientifique, reconnu à l’échelle internationale. Il offre une plateforme d’édition électronique pour les champs des sciences humaines et sociales. Il accueille principalement des revues francophones mais le site propose également des revues publiées à l’étranger. Pour les anglophones il existe quelques autres sites spécialisés dans les revues étrangères comme JSTOR spécialisé dans l'archivage, CEEOL spécialisé dans les revues d’Europe centrale et de l’Est.  

Les blogs

Les blogs d’histoire foisonnent sur la Toile. Mais sont-ils réellement valables ? Le problème de la plupart d'entre eux est qu’ils sont tenus par des érudits, des passionnés qui ne respectent pas la 1er commandement de l’historien. Ce premier commandement (et aussi le plus important) est de citer ses sources. Comme la plupart des blogs sont écrits par des tierces personnes, la véracité des publications est donc souvent douteuse. Seuls les blogs des universitaires plus ou moins reconnus et des quelques érudits citant leurs sources sont valables. Alors attention, beaucoup de publications sont fausses ou sont des plagiats d’articles, de comptes rendus de colloques ou d’ouvrages, souvent très mal retranscrits.  

Le web 2.0

L’ évolution du web a entraîné une nouvelle façon de chercher et de se renseigner. Twitter en est le modèle type. Les # ou les @ nous renvoient à des thèmes, contenus bien précis et de qualité. L’exemple de @HistoryInPix @Histoire_image ou @infohistoire qui possèdent plus de 750 000 followers dont 667 000 pour le premier. Dans le cas d’ @HistoryInPix, chaque post renvoie à une image, laquelle renvoie à un thème et un article écrit par des chercheurs du monde entier. Le web 2.0 permet donc de trouver facilement des pistes, mais il est soumis à la même contrainte que les blogs. Toutefois, au contraire des blogs, les réseaux sociaux permettent de mesurer la qualité des articles. En effet, le nombre de followers peut-être un gage de sûreté qui peut confirmer la véracité des informations fournies.   Capture d’écran 2015-03-24 à 11.54.40   L’histoire est à la portée de tous, et de chacun d’entre nous, grâce au web, aux blogs et aux réseaux sociaux qui permettent d’accroître ses connaissances et de devenir un passionné. Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à le partager avec votre communauté. De plus, vous pouvez consulter notre offre sur la réalisation de sites Internet. Nous vous invitons aussi à télécharger notre livre blanc sur comment convertir les visiteurs de votre site en clients.
No photo

Posté par Loïc Le Gurun

Contact Création de site :
Mathieu Benhalima

mb@1min30.com
0679842505

Entreprendre avec l'Inbound Marketing : les conseils d'Eric Bandholz de Beardbrand

1min30 intègre l'extension Chrome de Seolius

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *