2020
28/Oct
4 min

Alignement

Définition alignement de traductions

L’alignement de traductions est un moyen employé en traduction assistée par ordinateur permettant d’exploiter des traductions déjà existantes en faisant concorder un texte source et un texte cible. Les données recueillies seront ensuite utilisées dans un logiciel de traduction pour apporter des résultats plus concrets.

Fonctionnement de l’alignement de traductions

L’alignement consiste à faire correspondre le texte source et le texte cible afin d’en déduire la traduction correspondant à chaque partie du texte. La première étape est l’introduction de ces deux textes dans la machine, par exemple l’un en anglais et l’autre en français.

La machine va alors effectuer la segmentation de texte, c’est-à-dire diviser les textes en plusieurs parties dénommées unités de traduction. Le découpage des textes se fait en repérant les signes de ponctuation forts à savoir le point, les points d’exclamation et d’interrogation, le point-virgule et les deux-points.

L’on peut alors déduire les unités qui vont de pair, ce qui permet de créer une base de données de traduction. Cette base de donnée est alors appelée mémoire de traduction et elle sera cruciale pour faire fonctionner la technique de reconnaissance de l’outil de TAO pour les prochaines tâches de traduction. Ce processus est également employé dans des logiciels de traduction automatique telles que Google Traduction.

Avantages de l’alignement de traductions

Une mémoire de traduction permet de faciliter énormément les traductions à venir. La mémoire de traduction s’enrichit à chaque fois qu’une traduction a été effectuée et alignée. Plus la base de donnée est riche, plus le logiciel de traduction pourra traduire une longue partie du texte. Le traducteur n’aura plus alors qu’à vérifier les passages qui n’ont pas pu être traités par la machine, ce qui permettra par la suite d’améliorer davantage la mémoire.

Grâce à cela, l’on n’aura pas à traduire deux fois la même phrase vu qu’elle sera automatiquement détectée par l’outil de traduction. Par conséquent, le processus de traduction se fera de plus en plus vite à mesure que des textes aient été alignés.

Au final, l’utilisation de l’alignement permet d’augmenter le rendement des traducteurs au fil du temps. Cela est d’autant plus accentué dans le cas où les textes à traduire concernent un même sujet ou bien des domaines plus ou moins similaires.

Les différents types d’alignement de traduction

Il existe différents types d’alignement selon les textes à aligner.

  • Alignement avec relecture

Ce type d’alignement consiste à aligner les deux textes puis à faire une relecture des correspondances déduites par la machine. Cela est utilisé dans le cas où le texte cible n’est pas une traduction parfaite du texte source, et par conséquent que des vérifications s’imposent.

Les connexions peuvent alors être modifiées et il est également possible d’ajuster les contenus des segments. Une fois que toutes les modifications nécessaires aient été effectuées, les résultats pourront être ajoutés à la mémoire de traduction.

  • Alignement sans relecture

L’alignement sans relecture est une technique plus simple et sans intervention majeure du traducteur. Il est employé dans le cas où les textes ont été traduits d’une manière plus précise et que les connexions ne nécessitent pas de vérification supplémentaire. Toutefois, l’utilisateur peut apporter des modifications mineures à une unité de traduction avant de confirmer l’insertion dans la base de données.

  • Alignement d’une paire de fichiers

Le mode d’alignement le plus simple consiste à utiliser uniquement deux fichiers, l’un contenant le texte source et l’autre le texte cible. Il sera ensuite possible d’exporter la mémoire de traduction dans un seul fichier. Cette option est très efficace pour enrichir une base de données déjà bien fournie.

  • Alignement de plusieurs paires de fichiers

Il est aussi possible d’aligner plusieurs paires de fichiers à la fois. Dans ce cas, les alignements de toutes les traductions sont réalisés simultanément et il est possible d’exporter les données dans une seule mémoire de traduction ou bien dans des bases de données différentes. Il est pratique d’employer ce type d’alignement lors de la création d’une nouvelle mémoire de traduction ou bien si celle déjà existante est peu fournie.

  • Alignement retrofit

L’alignement retrofit constitue en un réajustement du contenu de la mémoire de traduction qui a été vérifié en externe. La machine va alors procéder à une modification d’un fichier cible déjà existant afin de corriger les éventuelles erreurs d’un précédent alignement. De ce fait, il s’agit surtout d’une pratique destinée à l’amélioration de la base de données plutôt qu’à sa création.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre livre blanc : Acquisition Strategy Design et à contacter notre agence de marketing international.

Posté par





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!