1min30 > Blog > Brand Marketing > Comment fabriquer un livre en 10 étapes
2017
04/Mai

Comment fabriquer un livre en 10 étapes

Utile dans les métiers de la communication comme dans ceux de l’édition, le processus de fabrication d’un produit imprimé nous explique en détail la réalisation d’un support print. Il permet de respecter la charte graphique d’une entreprise et de limiter les coûts et les modifications lors de la production. Ici, nous nous intéressons plus particulièrement aux livres, mais cela vaut aussi pour tout produit imprimé.

1. Le devis avec l’imprimeur

Tout d’abord, il faut estimer la valeur du coût de fabrication. Le devis détermine aussi les choix essentiels à la fabrication du produit imprimé (papier, procédé d’impression, nombre de couleurs, finition, format …).

2. Le calibrage des périphériques

Il s’agit d’une étape importante si la colorimétrie doit être respectée à la lettre, notamment en matière de charte graphique. Cela consiste à étalonner les couleurs des écrans d’ordinateur, des périphériques d’entrée (ex : scanner) et des périphériques de sortie (ex : imprimante). Cette étape assurera la fidélité constante des couleurs.

3. Vérification des éléments

Avant de commencer la mise en page, il faut vérifier tous les éléments fournis par le client (textes et images) :

  • Pour les textes : Vérifications de base : orthographe, syntaxe, grammaire, etc. Et aussi les règles typographiques d’impression (accents, espaces insécables, césures, justifications).
  • Pour les images : Il faut s’assurer que le client en possède les droits : pas question de les prendre sur Internet sans autorisation. Ensuite, il faut passer ces images du RVB au CMJN et s’assurer qu’elles font au minimum 300 dpi. Quant aux illustrations, il faudra qu’elles soient au minimum à 600 dpi.

4. Création de la maquette

Après les étapes de vérifications, le graphiste peut enfin mettre en pages les éléments fournis sur InDesign. Il faudra y inclure des gabarits et des feuilles de style, sans omettre la pagination. Une deuxième vérification des éléments à la fin sera utile.

5. Contrôle en amont

Sur InDesign, dans la fenêtre contrôle en amont, nous réglerons les paramètres en fonction des contraintes (nombre de couleurs autorisées, résolution…). Le panneau ne doit plus afficher aucune erreur.

6. Export au format PDF

Pour l’impression, deux formats existent :

  1. le PDF X-1a, plus rigide quant aux normes, qui sera le plus adapté aux anciennes machines d’impression.
  2. Le PDF X-3, plus souple quant aux normes, qui sera le plus adapté aux nouvelles machines d’impression.

Un deuxième contrôle en amont sur Acrobat pro sera nécessaire.

7. Le BAT (bon à tirer)

Pour que le BAT soit conforme, il faut absolument que le fichier soit imprimé et non envoyé par mail, pour montrer les bonnes couleurs. Idéalement, le client devrait se déplacer pour signer le BAT qu’il aura vu sous le bon illuminant (le D50, imitant la lumière du soleil) ou, à défaut, l’envoyer par courrier.

8. Impression

Une fois le BAT signé, on peut passer à l’impression. L’imprimeur devra faire signer un BAG (bon à graver) et BAR (bon à rouler) s’il s’agit d’une impression offset.

9. Finition

Une fois l’impression terminée, le produit sera massicoté, plié et relié.

10. Facturation

Enfin, le produit devra être facturé au client une fois livré. S’il a demandé des modifications hors-devis, il faudra également les facturer.

Si cet article vous a plu, je vous invite à contacter notre agence de réalisations de livre d’entreprises et à télécharger notre livre blanc sur le Brand content

Inass Houari

Posté par

J'ai débuté mes études supérieures en BTS Communication et Industries Graphiques à l'école Estienne.

Inass Houari

Contact Brand Marketing :

Gabriel Szapiro

gszapiro@1min30.com
0611410158





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!