src=
2016
09/mai

Six façons intéressantes d’automatiser les médias sociaux

Les médias sociaux jouent un grand rôle dans la vie du 21e siècle. C'est surtout vrai pour les patrons d’entreprises qui cherchent sans cesse à se connecter avec de nouveaux prospects, à trouver de leads qualifiés et à fidéliser leurs clients.

Avoir une stratégie de social media marketing est indispensable, mais demande d'y consacrer beaucoup de temps. Entre la mise à jour de votre profil, répondre aux clients, écrire et planifier les contenus à partager, la gestion de vos comptes de médias sociaux peut devenir un emploi à temps plein.

social-media-marketing

Au cours des trois derniers mois, j’ai compris la nécessité de déployer un minimum d’efforts pour un rendement maximum lorsqu’il y a plusieurs comptes à gérer. Heureusement, j'ai trouvé quelques outils pour automatiser les médias sociaux et faciliter cette tâche :

1. Les softwares d’automation social media

La meilleure façon « d'automatiser les médias sociaux » est d’utiliser un logiciel qui accomplira le plus gros du travail à des heures et des jours précis. Citons, entre autres, Hootsuite et Buffer. Chaque outil a ses propres caractéristiques, mais ils ont tous pour fonction de programmer à l’avance du contenu pour vos réseaux sociaux et d'en surveiller la performance.

Si vous êtes débutant, il suffit de sélectionner un outil et de s’essayer à la planification de contenus, en programmant des tweets par exemple. Personnellement, j'utilise Buffer, très simple d’emploi.

Brand24 est aussi un outil très utile dans la gestion de l’e-reputation votre entreprise en ligne. C'est un outil d'écoute sociale qui signale toute personne mentionnant votre marque sur les médias sociaux ou sur un blog. Il sert surtout à faire de la veille sur sa marque pour réagir promptement en cas d’éventuelle crise.

2. Synchroniser votre blog

Vous avez travaillé très dur sur un article ou sur la création d’une infographie ? Pourquoi ne pas faire en sorte d’être vu par vos amis et vos followers sur les médias sociaux ? Si vous utilisez WordPress, c'est assez facile, car il y a bien plus de plugins que vous l’imaginez vous permettant d'ajouter des boutons d'actions sociales sur votre page ou de poster automatiquement sur les médias sociaux chaque fois que vous publiez un nouvel article.

Mais vous pouvez aussi synchroniser à l'avance le contenu de votre blog avec un outil comme CoSchedule sur les médias sociaux. Vous pourrez ainsi planifier votre calendrier éditorial et le relier à vos canaux sociaux pour que le contenu soit aussitôt partagé.

3. L’Evergreen content

À moins d'avoir commencé un blog la semaine dernière, il y a de fortes chances qu'il y ait d'anciens articles dans votre back-office. Bien qu’il y ait peu d'intérêt à partager un article sur les tendances marketing de l'année 2010, vous pouvez partager de l’Evergreen content. Cela consiste à rendre votre contenu presque impérissable, réutilisable, et toujours d’actualité. C’est d'ailleurs le propre de l’Inbound marketing où l’on rédige des articles de blog plutôt que d'acheter de l’espace publicitaire. Certains plugins Wordpress simplifient le processus en recyclant pour vous les anciennes publications qui ont marché et en les planifiant dans votre calendrier de publication.

4. Tweeter plusieurs fois

Alors que vous ne voulez surtout pas inonder les fils d’actualité de vos followers avec le même lien vers un article publié récemment, aucune règle ne vous interdit de poster plusieurs fois par jour. En effet, les utilisateurs les plus efficaces tweetent environ trois fois par jour. Même si vous envoyez le même contenu, vous multipliez ses chances de toucher un public différent selon les heures de publication. Si vous regardez votre auditoire et apprenez à les connaître, vous constaterez qu'ils sont présents partout à toute heure.

Donc, chaque fois que vous tweetez, il y aura forcément quelqu’un qui verra votre publication. Idéalement, le processus consiste à publier le meilleur contenu qui intéresse vos followers (par exemple les fameux TGIF pour le vendredi) et les programmer pour tous les vendredis. Bien entendu, vous pouvez toujours poster quelque chose d'important sur les médias sociaux à tout moment, le but étant de rester actif.

5. La curation de contenu

Les médias sociaux ne concernent pas seulement le partage de contenu que vous avez créé.  Il est aussi important de partager le contenu des autres personnes, de retweeter, liker… Heureusement, faire de la curation est devenu plus simple que jamais avec des outils d’automatisation permettant de découvrir un contenu suggéré selon des mots clés : HootSuite notamment. Scoop.it, excellent outil de curation, vous permettra de partager du contenu pertinent en fonction des tendances.

6. Interagir pour donner un côté humain au social media

Enfin, l’automatisation c’est bien beau, mais vous ne pouvez pas automatiser 100 % de votre activité sur les médias sociaux. Il doit y avoir des moments d'interaction réelle avec les clients, les followers. Et, croyez-moi, les gens s'aperçoivent facilement quand un compte est essentiellement un robot (avec l’outil Crowdfire, qui remercie automatiquement les gens lorsqu’ils suivent une personne). Répondre à des commentaires, à des messages privés, prendre le temps de donner une touche humaine à  la routine de l’automatisation, n’est pas plus mal. Vous aurez davantage de followers fidèles, qui auront votre confiance et qui essaieront d’interagir avec vous. Prenez donc le temps de faire ces choses-là quand vous avez un moment, c'est important.

Si cet article vous a plu, je vous invite à découvrir notre livre blanc social media, ainsi que notre agence spécialisée dans le marketing des réseaux sociaux.

Posté par Laura Asselin de Beauville

Actuellement en stage de 6 mois chez 1min30, je me passionne pour le digital, le social media et l'événementiel 2.0 !

Contact e-réputation :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

Les dix clés d’un bon achat d’art pour votre campagne

Quatre astuces pour valoriser votre événement auprès des participants

Un commentaire

  • Merci pour ce rappel des bons process et des outils. L’automatisation est intéressante dans une perspective de maîtrise des contenus. Des stratégies plus poussées peuvent aussi nécessiter d’utiliser du contenu non créé via des publications automatisées à partir d’un mot clef, un auteur, etc. On se rapproche plus du SMO que du Community management. car le problème est bien là : trouver ce qui intéresse nos communautés et devenir une référence sûre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

temp2
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!