2015
05/mars

Oasis, retour sur un succès fruité

La célèbre marque de boissons fruitées a fait du chemin depuis sa création en 1966. Entre le rachat par Orangina Schweppes et l’arrivée de fonds d’investissement en 2006, Oasis est aujourd’hui second sur le podium des sodas derrière Coca-Cola. Oasis be fruit   Carlos chantonnait en 1980 « Oasis, Oasis, tout le monde en a, Oasis, Oasis, tout le monde en boit ! », simple slogan ou penchant visionnaire ? En quelques années, Oasis a acquis une renommée incontestable et a su développer une communication efficace pour atteindre au mieux les consommateurs.  

La traversée du désert

Durant des années, Oasis multiplie les gammes et produits en tout genre : Catherine Hubert, directrice de la recherche et du développement souligne « nous inventions beaucoup, mais dans tous les sens ». En effet, la communication de la marque se limitant à quelques publicités télévisées, les consommateurs n’étaient pas toujours au courant des différents produits vendus. La communication pratiquée n’était pas forcément efficace pour atteindre les clients.  

La reconquête

En 2006, Oasis est pris en main par des fonds d’investissement lui ouvrant de nouvelles perspectives : donner une image plus naturelle, gagner en visibilité et développer ses parts de marché. De ce fait, la recette d’Oasis est complètement revue pour répondre à une clientèle qui a besoin d’être rassurée avec des produits « healthy », les gammes sont recentrées sur les basiques et les plans de promotion se multiplient. Aussi, la marque prend un tournant en ciblant seulement les jeunes (12-25 ans) accompagné d’un nouveau slogan « Oasis : des fruits, de l’eau de source, du fun ».  

« La fruivolution »

En 2009, Oasis s’allie à l’agence Marcel, filiale de Publicis, et brandit un nouveau slogan « Be fruit », résumé d’une nouvelle philosophie décalée comme l’explique l’agence « c’est une attitude qui consiste à rire des conventions, à agir de manière décomplexée, spontanée, instinctive ». La marque se crée un univers large, décalé, plein d’humour avec des personnages uniques (Ramon TaFraise, Mangue DeBol, Cébo LaMûre) permettant d’humaniser la marque. De plus, Oasis adopte une stratégie sur tous les plans : spots publicitaires (TV, cinéma, Internet), réseaux sociaux, site web optimisé aux images des personnages fruits, web séries, application mobile, pop store, produits dérivés, street marketing, événements… La marque s’est effectivement développée massivement sur les réseaux sociaux avec plus de 3 millions de like sur leur page Facebook, 200 000 followers sur Twitter et plus de 125 000 abonnés sur YouTube, point clé dans la création d’une réelle communauté fidèle. Le secret ? Une stratégie de proximité avec un contenu associant humour, actualité et visibilité du produit, déclenchant l’interaction avec les internautes permettant un partage conséquent d’un réseau à l’autre, allant jusqu’à une diffusion importante online ou offline. L’habileté de la marque à adopter cette stratégie multicanal leur a permis une redynamisation remarquable, concrétisée par un chiffre d’affaires de 782 millions d’euros en 2011. Cette communication efficace a créé une communauté fidèle. Cependant la marque doit rester vigilante face à une cible qui pourrait se lasser, mais aussi développer sa communication et ses ventes, pour l’instant limitées à l’étranger, avec une communication basée sur l’univers français. Si cet article vous a plu, je vous invite à vous informer sur la pratique de l’inbound marketing en téléchargeant notre Livre Blanc, ainsi qu’en consultant notre agence de Brand marketing.

Posté par Gabriel Dabi-Schwebel

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lancement de nombreuses révolutions numériques : 3G, VoD, Triple Play, TV Mobile, Apps Smartphone, Smart Grid, etc. Ces expériences ont forgé mon expertise du marketing lire la suite...

Gabriel

Contact Brand Marketing :
Gabriel Szapiro

gszapiro@1min30.com
0611410158

Comment trouver l’inspiration ? [Infographie]

L'Inbound Marketing par Gabriel Dabi-Schwebel | Marketers

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *