1min30 > Blog > Brand Marketing > La métaphore du caillou dans la mer
2014
27/Jan

La métaphore du caillou dans la mer

J’utilise souvent oralement la métaphore du caillou dans la mer pour expliquer la communication digitale. Je vais essayer aujourd’hui de vous la transcrire par écrit.

 

Communiquer sur Internet, c’est comme lancer un caillou à la mer

En effet, avec plusieurs milliards d’internautes et de comptes sociaux, plusieurs centaines de millions de site Internet, etc. il faut savoir garder la tête froide avant de se lancer dans toute initiative de communication digitale, prendre du recul et se rendre compte que votre communication – votre caillou lancé à la mer :

  • ne devrait pas  provoquer de tsunami du jour au lendemain,
  • devra être continue, et qu’il faudra jeter plusieurs caillou afin de faire des vagues,
  • pourra être imparfaite, car les erreurs sont vites oubliées,
  • etc.

Il faut ainsi dédramatiser et s’inscrire dans un travail de fond avec sérénité et constance ( voir à ce propos le concours d’orthographe que j’ai lancé il y’a plus d’un an pour essayer de m’adapter à mon problème d’orthographe et de grammaire).

Le budget de communication correspond à la taille du caillou

Pour faire des vagues avec le caillou, il y’aura 2 facteurs qui rentreront en compte:

  • la taille / le poids du caillou,
  • la force / la puissance du lancé.

Je dirais pour ma part que le budget correspond à la taille du caillou. Plus le budget est important, plus le caillou sera gros et susceptible de faire des vagues.

La créativité, le positionnement correspondent à la puissance du lancé

Néanmoins, aussi gros que soit le caillou, si celui-ci est délicatement déposé dans la mer, il ne fera aucune vague. C’est malheureusement ce que font souvent les grands groupes avec de gros budget. Ils veulent réunir le consensus le plus large et ils tuent ainsi toute créativité en adoptant un positionnement non différenciant.

En cela j’adhère complètement avec la citation de Bill Cosby

je ne peux pas vous dire la clé du succès mais celle de l’échec est de vouloir plaire à tout le monde

Ainsi, en plus de la taille du caillou, il ne faut pas négliger la puissance et l’angle du lancé. Même avec un petit caillou, si il est lancé de la bonne façon, on peut provoquer des vagues, en faisant des ricochets par exemples;-)

Il est ainsi très important d’adopter un positionnement différenciant, créatif ou utile, qui fera parler de lui, qui provoquera des rebonds et de l’adhésion.

Que pensez-vous de cette métaphore? Est-ce qu’elle vous parle?

Je vous invite à consulter notre offre de brand marketing, si vous souhaitez discuter de votre positionnement ainsi qu’à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound marketing pour découvrir cette méthodologie qui permettra de décupler vos efforts de communication.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





4 Commentaires

Marco dit:28 Jan 2014

Mais ne pensez vous pas que les grand groupes peuvent justement se permettre de chercher le consensus, tout simplement car leur objectif est très different d'une petite PME par exemple ? J'aurai envie de dire que tout cela dépend profondement des objectifs de la présence web, et donc de la stratégie digitale qui a été mise en place en amont, non ?


Gabriel Dabi-Schwebel28 Jan 2014

Oui, je suis d'accord avec vous Marco, les grands groupes peuvent plus se permettre d'être consensuel car ils compenseront la "platitude" de leur communication par leur budget d'investissement. A contrario, un grand groupe qui adoptera une communication non consensuel comme Red Bull par exemple démultipliera d'autant la puissance de sa com.

Bien cordialement,

Gabriel



Nicolas Bulabois dit:27 Jan 2014

Une belle image !
On peut aussi parler de l'angle du lancé : les ricochets comme image du buzz ?!!


zyf dit:27 Jan 2014

J'aime assez cette métaphore, j'ajouterai si l'eau était remplacée par de la glace, le caillou irait encore plus loin


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous