1min30 > Blog > Inbound Marketing > La métaphore de la fontaine de champagne en référencement
2014
10/Fév

La métaphore de la fontaine de champagne en référencement

Autre métaphore que j’utilise régulièrement en plus de celle du caillou à la mer, la métaphore de la fontaine de champagne me semble assez pertinente pour expliquer les grands principes du référencement naturel et la façon dont se diffuse le “jus” entre les différentes pages d’un site.

fontaine de champagne

La pyramide de verre correspond à l’organisation du site

La pyramide de verre correspond à l’organisation du site et à son menu. Tout en haut, on trouvera ainsi généralement la Home page qui conduira au premier niveau de menu – les verres directement sous le premier du haut. Puis le premier niveau de menu, conduira au deuxième niveau de menu et ainsi de suite jusqu’au fond du site – les verres qui sont posés sur la table.

Le champagne qui est versé correspond aux liens qui viennent de l’extérieur

Les liens provenant de sites externes sont l’un des éléments clés dans le référencement. Ils déterminent en grande partie la puissance d’un site, son ranking et donc la façon dont le site sortira dans les résultats de recherche Google.

Ainsi, plus un site recevra de lien provenant de sites externes, eux même bien référencé, plus de champagne sera versé sur la pyramide de champagne.

En général, les liens externes pointent sur la Home page, donc sur le verre au sommet de la pyramide. Mais il peut y avoir des liens vers des pages internes de la même façon que l’on peut remplir directement l’un des verres de la pyramide.

La puissance d’une page correspond à la quantité de champagne dans le verre

Ainsi, la puissance d’une page et sa capacité à sortir dans les premiers résultats de Google sur ses mots clés principaux va correspondre à la quantité de champagne dans le verre.

De façon générale, la Home page est la page la plus puissante car c’est elle qui reçoit tout le champagne. Une fois pleine, le champagne se déverse naturellement vers les verres qui sont directement en dessous – le premier niveau de menu – et ainsi de suite…

Si des liens sont fait directement vers une page profonde, cette page va aussi bénéficier d’un bon référencement – son verre sera plein ainsi que les verres directement en dessous à savoir les pages du site vers lesquelles cette page profonde pointe…

Il s’agit souvent de la home page entre autre et c’est la que la métaphore s’arrête car dans le monde physique un verre ne peut pas être à la fois au dessus et en dessous ce qui est le cas dans un monde virtuel structuré sous forme d’hyperliens;-).

Et vous que pensez-vous de cette métaphore? Est-ce qu’elle vous aide à visualiser les grands principes du référencement naturel?

Je vous invite ainsi à faire appel à nous pour travailler sur votre référencement naturel en appliquant la méthodologie de l’Inbound Marketing. Vous pouvez d’ailleurs télécharger notre livre blanc sur le sujet.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





5 Commentaires

Franklin dit:13 Oct 2016

C'est bien vu comme analogie.Mais pour un novice, la partie sur le remplissage vers le haut manque d'un tout petit peu de clarté.On peut, si on a un client physicien, s'amuser avec une métaphore sur le nombre de dimensions et finir sur la théorie des cordes et les trous de vers, mais j'ai peur que ça aille un petit peu trop loin et qu'au final cela ne simplifie rien ...


Michael dit:13 Juin 2014

C'est une très belle ouvrage, belle comparaison, bravo


Menard dit:11 Fév 2014

Bien vu !


Nicolas Richer dit:10 Fév 2014

Bonjour Gabriel,Effectivement la métaphore est parlante mais a deux limites et tu en soulignes une : un verre ne peut pas être au dessus et en dessous. En amenant des liens vers une page profonde, je suis censé donner du champagne aux verres du dessus et un peu à l'ensemble de la pyramide de flûtes dans l'absolu.L'autre problème est que les clients vont se concentrer uniquement sur la quantité de champagnes dans les verres et cela va conduire à des comportements un peu trop orientés SEO et leur site perdra en authenticité s'ils ne se concentrent que sur l'acquisition de liens.Du coup, j'ai plus tendance à utiliser une métaphore avec des ballons d'hélium à l'instar du film de Disney/Pixar "Là Haut". Les ballons représentent chacun une page, ils ont des couleurs différents (pages de différents types), sont attachés entre eux d'une certaine manière (maillage interne) et ils n'ont pas tous la même taille (longueur de contenu). Le but n'est pas d'avoir le plus d'hélium dans chacun des ballons mais de faire progresser l'ensemble de la structure et faire décoller la maison [la marque]. Et lorsqu'un lien arrive, il n'y a pas de transmission d'hélium entre les ballons mais la façon dont on les a attaché ensemble font que les ballons proches vont monter plus que les ballons éloignés.Quand la structure ne décolle pas, il va éventuellement falloir augmenter le volume d'un ballon, en rajouter un, changer la couleur de certains ballons ou rajouter de l'hélium à certains endroits afin de rendre notre ensemble plus léger que l'air. Ce n'est pas un ensemble statique contrairement à la pyramide de champagne que l'on peut difficilement manipuler en cours de partie et tout le monde commence au même endroit : au sol, sans ballon.C'est un peu tiré par les cheveux là aussi mais le concours de la meilleure métaphore est ouverte !


Gabriel Dabi-Schwebel10 Fév 2014

Très bonne métaphore Nicolas. Un peu plus complexe que la mienne mais aussi plus complète pour essayer de tout représenter.Le concours de métaphore continue.Merci,Bien cordialement,Gabriel



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!