1min30 > Blog > Co-création > Les 10 clés d’un bon achat d’art pour votre campagne
2017
21/Juil

Les 10 clés d’un bon achat d’art pour votre campagne

Confier sa communication à une agence est souvent une lourde décision. Développement d’une campagne marketing, mise en place du dispositif, ROI sur les réseau sociaux… et bien sûr le prix proposé par l’agence en réponse à vos demandes, influent encore plus sur la décision.

Dans notre agence 1min30, nous rencontrons chaque jour, grâce à l’application de l’ Inbound Marketing, 3 à 4 clients. Notre constat, en dehors des clients qui viennent pour du marketing, est qu’on trouve un vrai dossier et des demandes précises. Mais pour ceux qui souhaitent lancer un campagne, le plus souvent, le budget consacré à la création et à l’expertise créative d’une agence, est souvent négligé, sous-estimé, non valorisé. 

Or votre campagne est la partie immergée de l’iceberg. Sa qualité de réalisation doit donc être la meilleure possible. C’est pourquoi nous vous présentons dix conseils pour un bon achat d’art pour vos campagnes.

1. L’achat d’art est plus qu’une affaire budgétaire.

Soyons concret : le fond et la forme sont là pour servir votre message.

Si le fond, le discours, le slogan sont bons, souvent nous voyons des campagnes mal réalisées en direction artistique, le plus souvent faute de moyens.

Voici deux exemples de pub récentes particulièrement mauvaises :

 

Crowdimo.fr

Coriolis

2. L’achat d’art c’est s’offrir des talents.

Les talents cachés de la pub sont le plus souvent des électrons libres, aux qualités cachées au grand public.

C’est bien normal : qui  a envie de s’intéresser au travaux d’un Vincent Dixon, d’un Gondry, d’un Mondino, d’un Steven Meisel ou encore d’Annie Leybovitz. Surtout si on est occupé à developper son business et qu’on est loin du monde des arts.

 

MONDINO

vincent_Dixon

 

Ces artistes sont les peintres modernes de notre société avec leur boîtier objectif. Leur goût est sûr, leur façon de poser la caméra est précise, leur manière de gérer les acteurs est formidable.

Bien sûr le prix pour sortir leur boîtier peut paraître prohibitif, mais je ne citerai qu’une personne qui résume si bien le monde de l’art et de la communication : vous savez le monsieur qui peint et sculpte des danseurs, Edgard DEGAS : quand on achète un tableau 5000 francs c’est qu’il plaît aux autres, lorsqu’on l’achète 500 francs c’est qu’il vous plaît à vous.

L’agence 1min30, par son expérience, connaît un nombre appréciable de photographes de qualité qui serviront au mieux les campagnes que nous vous proposerons.

3. Le concept qui plaît doit être réalisé par le talent qui vous plaît !

On peut faire plein de choses en photomontage avec les banques d’images, mais elles ont leurs limites : le stylisme, l’attitude, le choix du casting.

Chez 1min30, nous avons travaillé avec de très grands et très bons photographes qui demandent une mainmise sur toute la production, car ils gèrent le stylisme, la pré-light, le casting, le shooting. Nous pouvons aussi vous proposer une oeuvre originale à un coût plus abordable, et des photographes talentueux.

4. Etre présent et suivre le shooting est toujours  passionnant.

Si vous avez le temps, venez donc passer une journée ou une demi-journée en studio, à voir la création que vous avez choisie prendre forme. C’est un moment formidable et une expérience unique. Une équipe travaille à réaliser du mieux possible votre campagne.

Vous vous rendrez vite compte qu’obtenir une bonne photo peut prendre jusqu’à six heures.

5. Pourquoi ne pas faire confiance et réserver de l’argent pour l’achat d’art.

C’est assez simple ! Un acteur, un réalisateur, n’amènera jamais cet acteur sur un plateau sans servir le meilleur. Il joue sa réputation. Son avenir. Ce qu’on appelle sa bande dans le jargon.

Il n’a aucun intérêt  à mal vous servir. Car il travaille pour le noble art lui-même et sa réputation est aussi importante que les enjeux de votre campagne.

Bref, il se mettra en quatre pour vous.

6. Le salaire de la peur vs la poubelle du client

Un créatif, un publicitaire, va sortir, quitte a bosser jour et nuit, car son cerveau est en ébullition dès la prise de brief pour vous sortir la campagne de demain.  Il va se baser sur tout ce qui est déjà sorti et d’un excellent niveau pour vous proposer une campagne innovante.

Son rôle est des plus honnêtes. Un bon créatif ne vend jamais la marque, il apprend à l’aimer, à la comprendre, à connaître son histoire, il se dépassera toujours pour vous offrir le meilleur.

Il n’en reste que quatre ! donc quatre à porter la version client. Dans ce cas je vais jouer de la métaphore.

7. Le bon ! la brute ! le truand !

Une bonne agence a toujours des convictions. c’est la reco à envoyer au client.

Le bon ! Là est le bon concept ! Si, en tant qu’entrepreneur, vous avez mis du temps à fonder votre société, que l’agence en question, et j’espère que c’est nous 1min30, vous trouve les solutions, l’ADN de marque pour vous développer à l’international, signez. Les brutus sur la place de Paris on les connaît, les agences qui ne respectent pas votre ADN ! Fuyez.

8. Ça débloque ou pas !

La mise en place d’un shooting peut prendre du temps. Mais un shooting c’est prendre des risques sur les parts de marché et se positionner.

UN EXCELLENT positionnement est misé sur l’avenir.

9. Il vaut mieux être avare quand les autres sont gourmands et gourmand quand les autres sont avares

Si tu as devant toi une personne qui ne mange pas à sa faim, vaut-il mieux lui offrir du poisson ou lui apprendre a pêcher ? Ça n’a rien de freudien. La pub a toujours un objectif et il est financier.

C’est son rôle de le jouer au mieux et de toucher sa cible.

On pêche partout de nos jours dans tous les pays du monde. Youtube, Twitter, Facebook , Google sont des outils incroyables. Mais on ne touche pas sa cible sans prendre sa température.

C’est plus que le rôle d’une agence d’apporter l’expertise.

10. Cas concret : des slogans choc, une stratégie de choc, une opinion malléable

Depuis les années 90, sous prétexte que Chirac faisait travailler sa firme et ses ambition politiques via sa fille, tout a plus ou moins changé.

Euro RSCG signe sous Séguéla, la France tranquille, TBWA signe une homme nomal pour contrer Sarkozy.

On est dans la pub ! dans de la com ! dans du storytelling !

Peu importe ! on est dans la communication, et c’est tout.

Communiquez régulièrement et votre succès sera assuré.

Si cet article vous a plu, je vous invite à contacter notre agence  pour la création de vos vidéos marketing, ainsi qu’à télécharger  notre livre blanc sur le video marketing. 

Laurent Coperet

Posté par

J’ai commencé ma carrière de directeur artistique dans de grandes agences de publicité, telles que M

Laurent Coperet

Contact Identité visuelle :

Laurent Coperet

lc@1min30.com
0618177657





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!