1min30 > Blog > Identité visuelle > Comment co-créer une identité de visuelle ?
2018
02/Juil

Comment co-créer une identité de visuelle ?

Co-créer son identité de marque est avant tout un acte de conception répondant aux objectifs de la stratégie de votre entreprise.
Il vous faut considérer les fondamentaux construisant votre ADN de marque pour déterminer votre logo, les couleurs, les polices, les typographies et l’iconographie de votre marque.

En prenant compte de votre identité de marque, de votre communauté et de l’identité visuelle de votre secteur d’activité vous serez en mesure de faire des choix éclairés et de les justifier. Par ailleurs, tous les choix que vous ferez après avoir réalisé une bonne analyse vous paraîtront naturels et logiques tant ils seront justifiés.

3 composantes à analyser avant de construire votre identité visuelle

La première étape pour construire votre identité visuelle est d’entreprendre une analyse de fond globale, impliquant les acteurs de votre entreprise ayant le plus d’informations et de connaissances concernant votre marque, votre secteur et votre clientèle.

Pour entreprendre une analyse en vue de construire votre identité visuelle, il faut prendre en considération 3 aspects :

  • Votre secteur d’activité pour bien comprendre l’environnement dans lequel votre entreprise vie,
  • Votre communauté ou plus particulièrement votre cible puisque c’est elle qui interagira avec votre marque et qui deviendra potentiellement vos ambassadeurs.
  • Votre ADN de marque, car bien entendu c’est elle qui doit être représentée à travers votre univers graphique.

Pour co-créer votre identité visuelle, vous comprendrez donc qu’il est primordial de s’ouvrir sur le monde et de ne pas faire l’autruche. Vous devez maîtriser votre environnement et cela passe donc par une prise en compte de tout ce qui compose votre secteur visuellement.

Nous parlons également de co-création parce que chaque décisionnaire, ou chaque acteur projet, embarqué dans la création d’une identité visuelle possède des informations importantes :
le marketing, tout comme la relation client et le graphisme apportera un savoir faire lié aux objectifs de la marque, aux tendances du marché ou à la connaissance de la cible.

Le Directeur de création pourra guider le processus de création et tirer les substances nécessaires au travail de développement. Une co-création doit être fluide avec une implication et un suivi rigoureux des personnes concernées. Chaque personne impliquée doit également respecter l’expertise de l’autre pour ne pas empiéter sur son terrain de connaissance.

Avec les connaissances de chacun vous pourrez donc analyser et maîtriser les 3 influences qui impactent l’identité visuelle d’une marque. Pour une méthode de création efficace, conviez les membres décisionnaires lors d’ateliers clés qui viendront ponctuer le développement d’un moodboard. Ce moodboard viendra appuyer les conclusions faites durant les ateliers et sera enrichi à chaque étape jusqu’à obtenir une vision claire de l’identité visuelle à développer.

Réalisez un moodboard pour avoir une vue globale

La deuxième étape consiste à créer un moodboard basé sur les différentes analyses réalisées. Réunissez-vous pour restituer les analyses puis laissez le Directeur de création démarrer la retranscription graphique sur un moodboard.

Après avoir fait différentes analyses vous avez alors une vision claire des éléments identitaires de votre environnement :

  • la façon dont vos concurrents se représentent et se différencient,
  • les couleurs et les formes qui sont le plus utilisés car ils font échos à l’expertise liée à votre activité,
  • les fondamentaux dans lesquels vos cibles se reconnaissent et avec lesquels ils interagissent.

Pour y voir clair, il est très utile et je dirais même essentiel de réaliser un moodboard qui fait état de vos trouvailles. Peu importe le support utilisé, ce moodboard doit être divisé en 3 sections :

  • les éléments graphiques utilisés globalement par les acteurs dans votre domaine d’activité (partenaires, concurrents indirects, influenceurs, autres acteurs)
  • les éléments graphiques utilisés par vos concurrents directs,
  • les termes et visuels qui représentent votre marque.

Grâce à ce moodboard et s’il est bien complet vous aurez une vision d’ensemble de ce qui constitue graphiquement votre secteur. Vous pouvez alors vous réunir avec l’équipe projet pour débattre et commenter ces différents éléments graphiques afin d’en tirer des enseignements : Qu’est-ce que ces éléments vous inspirent ? Quelle image vous faites vous des acteurs utilisant ces fondamentaux ? Vous retrouvez-vous dans certains de ces éléments ou êtes vous à l’opposé ? Comment voulez-vous vous différencier de ces éléments ?

Faîtes le tri et des arbitrages dans votre moodboard pour affiner votre vision

Pour cette troisième étape de ce travail sur moodboard donc, réunissez-vous autour de cette restitution graphique. Prenez note de vos arguments, de vos conclusions, de vos perceptions.

De nouveau et à l’aide des éléments présents sur le moodboard, dites ce que les éléments graphiques vous inspire, ce qui est positif, de qui vous semble négatif et la façon dont vous souhaitez vous différencier. Puis venez en à votre marque pour dire ce qu’elle vous inspire, comment vous souhaitez vous représenter, ce que vos clients attendent de vous, ce qu’ils disent de votre marque et quels sont les termes utilisés à votre propos.

Finalement, il vous faudra reprendre le moodboard et l’enrichir de visuels et de couleurs représentant les termes qui vous qualifient. Sélectionnez ensemble les termes qui vous qualifient et écrivez les avec des polices et typographies qui pourront les retranscrire.

Votre Directeur de création doit réaliser un maximum de matière à discuter et représenter un maximum d’éléments pour finalement faire le tri avec l’équipe, sélectionner ce qui s’éloigne de votre vision, garder ce qui est le plus cohérent.

C’est donc un travail de moodboard en plusieurs étapes et ponctué d’ateliers de réflexion qui vous permettra d’avoir une substance pour développer votre identité visuelle. Une identité visuelle unique et originale.

Mais surtout …. réalisez une identité visuelle qui vous ressemble

Rien de sert de faire comme les autres si vous n’êtes pas comme eux. Acceptez et assumez votre différence pour être original et vous démarquer de vos concurrents. L’analyse de votre secteur d’activité et de vos concurrents n’est pas là pour guider vos choix forcément dans le même sens. Vous pouvez grâce à cette analyse du secteur, vous rendre compte des différences qui existe entre votre positionnement et celui des acteurs existants sur le marché.

Si vous développez une identité visuelle pour une entreprise du domaine du sport, vous ne serez pas obligé d’exploiter la couleur rouge parce qu’elle est communément utilisée par ces acteurs pour exprimer le dynamisme et la force. Vous pourriez choisir un rose pour mettre en avant le fait que votre club est réservé aux femmes, ou bien, utiliser le vert parce que votre club est orientée vers le naturel et qu’elle est en plus de cela dans un environnement végétalisée.

Appuyer vos choix graphiques, passe par une logique d’identité de marque avant tout alors que l’analyse de la concurrence vient répondre à des questions d’ordre général pour vous aider à comprendre le secteur et à vous situer.

Restez donc fidèle à vous même et faites des choix cohérents avec votre ADN.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à télécharger notre Book Agence. Vous souhaitez construire votre identité visuelle et réaliser votre charte graphique ? Je vous invite à contacter notre Studio de création.

Hanna Azaïz

Posté par

Après mon Master Info-com Ingénierie des médias qui forme aux multiples aspects de la gestion de pro

Hanna Azaïz

Contact Identité visuelle :

Laurent Coperet

lc@1min30.com
0618177657





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!