1min30 > Définitions Marketing > Click & Mortar : Définition
2016
04/Jan

Click & Mortar : Définition

La définition de clic & mortar

Qu’est ce qu’un Click & Mortar ? – Définition par l’agence 1min30

L’utilisation du terme Click & Mortar remonte au début des années 2000. À cette époque, les experts du Web souhaitaient dissocier les entreprises venant du circuit traditionnel (boutique en dur, sur catalogue) et les entreprises nées sur Internet.

Click & Mortar est l’expression la plus utilisée, mais à l’origine, c’était encore « bricks and clicks » qui vient d’une locution usuelle anglaise « brick and mortar » (des briques et du mortier). Internet oblige, le mot « brick » s’est transformé en « click ». Du coup, la signification va maintenant dans le sens « clic et magasin » ou explicitement « Internet et magasin ». Plusieurs autres expressions sont issues de cette notion, à savoir click & collect, click & pick up, check & reserve, reserve & collect, clicks and flips, e-réservation ou encore WAMBAM (Web Application Meets Brick And Mortar)…

Enseigne traditionnelle versus Startup

Le terme est demeuré dans le langage professionnel sur internet car depuis lors, de nombreuses start-up ont concurrencé frontalement les grandes enseignes du commerce traditionnel. La grande différence entre ces deux mondes étant liée à la difficulté des enseignes traditionnelles à s’adapter aux codes d’internet. Il y existe d’un côté, les enseignes qui transposent leurs méthodes de vente du hors-ligne vers le online, et, d’un autre côté, les start-up qui ont une plus grande faculté d’adaptation face a l’avènement des nouveaux comportements des acheteurs en ligne. L’un des exemples les plus parlant est celui de la Fnac et d’Amazon. En effet, la Fnac était dans les années 2000 une entreprise Click & Mortar avant de changer de cap en investissant sur le commerce en ligne, en comparaison avec Amazon qui dès ses premiers jours ne s’est positionné exclusivement que sur Internet.

Trouver l’équilibre entre les actions Online et Offline

De nos jours, cette opposition n’est plus d’actualité. Toutefois, les enseignes utilisant toujours le canal de vente traditionnelle et le canal online on dû adapter leur stratégie. L’objectif est de rendre les 2 canaux complémentaires. Par exemple, les clients peuvent réaliser un achat en ligne et récupérer son produit directement dans une boutique en ville de la même enseigne.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Passez en Hypercroissance !

Inscrivez-vous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!