src=
2016
29/aoû

Framework css, Bootstrap, faut-il vraiment les utiliser ?

Bootstrap, vous avez sûrement déjà entendu ce nom. Bootstrap est un framework : un outil qui regroupe un ensemble de composants et de techniques d'un language pour permettre aux développeurs de l'utiliser plus simplement ou rapidement. Il ne s'agit donc pas d'un nouveau langage de programmation, mais d'une nouvelle façon de l’interpréter.

Il existe une infinité de frameworks pour faciliter la tâche du développeur, mais Bootstrap est incontestablement le plus répandu parmi les framework css (bien qu'il existe aussi pour le javascript). 

Quelle intérêt à utiliser un framework ?

Comme dit plus haut, un framework, et plus particulièrement Bootstrap, contient un ensemble de composants permettant de coder plus rapidement. Il s'agit de bouts de code déjà établis et standardisés, qui peuvent être réutilisés. Plus simplement, quand le développeur va commencer son site web il disposera déjà de beaucoup de choses comme des classes, des boutons, des médias query déjà établis. Nul besoin de partir de zéro et de tout recoder. 

Cela permet donc d'avancer plus rapidement, mais aussi de retrouver une structure HTML standardisée. Cela permettra à un autre développeur utilisant Bootstrap qui va se joindre à un projet, de mieux comprendre le code qu'il a devant lui. Les frameworks son très normés, contrairement au développement web ou il existe autant de façons de coder que de frameworks. Cela produit une certaine synergie entre chaque site, et donc favorise le travail de groupe. 
 
 Le framework permet aussi d'éviter certaines erreurs. Le développement web est riche, et il est parfois difficile de tout bien assimiler. Beaucoup de développeurs font des erreurs, rien de grave, mais des choses qui ne se font pas (une mauvaise grille pour le responsive, des arguments qui ne s'utilisent plus ou qui ne sont pas compatibles, etc).

Le principal avantage de Bootstrap est sa très vaste communauté. Tout le monde peut participer au projet et améliorer le framework. Ainsi Bootstrap peut être vu comme un brassage des méthodes de développement qui ont permis d'aboutir a un consensus (qui correspond aux bonnes méthodes ou du moins à celles les plus utilisées). 

Sans-titre-1

Trop parfait ?

J'ai toujours été réticent à l'utilisation de Bootstrap au cours de mon parcours professionnel. J'ai rencontré beaucoup de personnes qui détestaient les frameworks, et cela m'a obligé à me passer d'eux. Il est vrai que, d'une certaine manière, utiliser un framework bride la créativité et vous pousse à appliquer bêtement des choses normées.  
La réflexion est un peu mise de côté : vous vous contentez d'appliquer et de suivre les documentations.

Dommage non ? Le développement web nous permet d'être assez libres sur beaucoup d'aspects. Cela vous pousse à vous dépasser pour imaginer de nouveaux concepts de navigation, de nouvelles méthodes de transition, ou encore des animations qui sublimeront votre site. Tandis qu'avec un framework, rien de tel, tout existe déjà et doit être réutilisé : exit la créativité et la réflexion. 

Bien sûr, le concept du framework n'est pas à mettre de côté. Vous n'allez pas, à chaque nouveau site, tout recommencer de zéro. Il est très simple de vous créer votre framework maison, vos propres animations, vos propres classes, boutons, grilles et de les réutiliser par la suite. Le résultat sera plus personnel et très utile si vous produisez des sites en grandes quantités. Prendre un peu de temps pour développer la base de vos sites n'est pas une mauvaise idée, cela vous fera réfléchir au fonctionnement de certaines choses et vous serez ainsi sûr de connaître ce que vous utilisez. Et surtout, vous aurez un framework sans superflu, adapté à vos besoins.

shutterstock_306499766 [Converti]

Qui a raison ? 

Malheureusement, il n'y a pas de réponse à cette question. Chaque camp avance ses arguments, et c'est mieux ainsi. Le web est riche et en perpétuel mouvement. Une personne à contre-courant amènera toujours quelque chose de nouveau et d’intéressant, pour, au pire, alimenter un débat, au mieux, apporter de nouvelles pratiques.

Toutefois, et à titre personnel, je pense qu'il ne faut pas apprendre à coder qu'avec Bootstrap. Cela va limiter le processus d'apprentissage et la réflexion qui englobent le développement web, un peu comme un cheval avec des œillères. Se limiter à une méthode c'est refuser de voir le monde qui nous entoure. Au-delà de l'apprentissage c'est ne pas prendre connaissance de l'existant. Et refuser catégoriquement d'utiliser un framework reconnu par une grande partie de la communauté est idiot. Il y a du bon à prendre dans chaque chose et Bootstrap à été pensé pour vous faciliter la vie. 

Gardez votre créativité, ne faites pas que du Bootstrap, intéressez-vous aux autres méthodes et aux autres frameworks. Prenez le temps d'en apprendre plus et ne vous cantonnez pas à ce que vous savez faire. Ainsi, vous ferez avancer votre métier et les sites que vous réaliserez. 

Nous produisons des sites avec et sans bootstrap vous pouvez consulter notre offre Création de sites web. De plus nous avons réalisé un livre blanc : comment convertir vos visiteurs en clients pour approfondir vos connaissances en inbound marketing, aspect essentiel d’un site web.

Posté par Mathieu Benhalima

Titulaire d’un Master de chef de projet multimédia, adepte de l’expérimentation, j’ai occupé diverses fonctions chez Schneider Electric et Indexel pendant mes années d’études en alternance : technicien du web, administrateur réseau, intégrateur. J’ai aujourd’hui trouvé ma voie : lire la suite...

Contact Création de site :
Mathieu Benhalima

mb@1min30.com

[Infographie] Comment la réalité augmentée booste le marché des objets publicitaires

Vers une culture du résultat

5 Comments

  • BRION dit :

    Il y a une grosse partie javascript également.
    Bootstrap n’a jamais empêché la créativité. D’ailleurs, il n’y a pas de notion créative, c’est une bonne structure pour commencer rien de plus. La partie créative arrive par dessus.

    En revanche il faut varier les technologies. Par exemple le Material Design prends de plus en plus de poids et des Frameworks sortent également
    https://material.google.com/

    • Mathieu Benhalima dit :

      Bonjour Brion,
      Bootstrap dispose de ressources pré-construite comme les boutons, les formulaires, les listes à puces.

      De plus en suivant une structure on est toujours bridé, la structure est lié à l’ergonomie et donc au design même si bien entendu le style est souvent redéfini par la suite.

      Je ne pense pas qu’il faille varier les méthodes (et non les technologies), si vous optez pour un site en Materiel Design il faut s’y tenir. Rien de pire que de mélanger deux style, cela donne une charte non cohérente (surtout dans l’esprit du material design ou tout à une signification, chaque ombre, ou superposition d’élément).

      Vous avez raison il existe une infinité de framework pour reste dans un format court je n’en parle pas même si beaucoup vaudrait un article à eux seuls.

      • BRION dit :

        Oui, bien sûr il ne faut pas mélanger des styles différents, et c’est d’autant plus vrai avec le Material Design. Quand je parle de varier les technologies, c’est avec plusieurs projets. Utiliser du Materialize et du bootstrap serait en effet incohérent.

        Cdt

    • François Perret dit :

      Je me permets d’apporter une précision.
      Bootstrap est un framework (à l’initiative de Twitter) et Material Design est un ensemble de règles de design et d’ergonomie pour les apps et les sites (à l’initiative de Google).
      Google propose la mise en pratique des concepts Material Design pour le web via son framework Polymer (https://www.polymer-project.org/1.0/).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!