src=
2017
01/sept

4 étapes pour réussir votre migration WordPress

La migration est une étape importante et souvent délicate, qui exige de suivre certaines recommandations. Nous allons ici essayer de vous éviter les pièges que nous avons rencontrés, et vous guider tout le long de ce processus. 

1. Sauvegarder !

Avant toute chose, il faut pouvoir revenir en arrière à tout moment. Donc, sauvegardez l'ensemble du site et sa base de données. Il peut être aussi utile d'avoir une sauvegarde du nouveau site, au cas où quelque chose se passerait mal. Pour cela, rien de plus simple : exportez votre base de donnée (après avoir vérifié qu'elle n'est pas corrompue) ainsi que vos fichiers. De nombreux outils vous permettent de le faire sans vous soucier de technique.

Pour exporter votre base de données sous Phpmyadmin, c'est très simple : sélectionnez la base de données puis cliquez sur "exporter" > "Exécuter"

2. Les espaces de production

On ne fait jamais de modifications dans le code ou la base, directement sur un espace de production (votre site public). Il faut donc créer un espace de pré-production sur le même hébergeur, ayant les mêmes caractéristique que l'espace de prod. Ainsi vous allez travailler tranquillement, résoudre les bugs, ajouter/corriger du contenu, etc. 

Pour résumer, un espace de pré-production est équivalent à votre site sauf qu'il n'est pas public. Pour ce faire, je vous invite à télécharger et installer sur votre site de pré-production l'extension WP RESTRICTED ACCES qui va bloquer l'accès au site si vous n'y êtes pas connecté. 

 

3. Les fichiers

La migration d'un site Wordpress est un peu plus complexe qu'un site classique et va demander plusieurs actions. La première consiste à faire un search & replace (chercher et remplacer) de l'url de votre site en pré-production et le remplacer par la future url dans tous vos fichiers et votre base de données. Par exemple, je vais chercher dev1min30.com, et remplacer par 1min30.com. 
 Il arrive en effet que des urls soit présentes "en dur" dans la base de données. Dans le code cela arrive moins souvent mais c'est toujours une possibilité. 

Pour remplacer simplement et rapidement vos url, de nombreux éditeurs de code disposent d'une fonction rechercher dans le dossier. Il vous suffit donc de rechercher dans le dossier parent et de remplacer.

Après avoir remplacé les url, il va falloir modifier le fichier wp-config.php qui contient les informations de connexion à votre base de données. Si les identifiants changent pour votre site en production, il faudra les changer ici, ainsi que l'url du site.

Une fois cela fait, il faut importer les fichiers et la base de données. Si vous avez divisé votre base de données car trop volumineuse, il faut couper l'accès au site de production. Si vous ne le faite pas, cela peut créer des conflits avec la base de données que vous tenterez de remplacer.  Si vous pouvez importer votre base de données en une fois, vous pouvez sauter cette étape. 

Pour importer votre base de données, si elle existe déjà, videz-la puis  supprimez-la. Ensuite cliquez sur 'Importer" sélectionnez votre fichier et cliquez sur "Exécuter". 

4. Le backoffice

Le grand souci avec Wordpress c'est que de nombreuses options peuvent "sauter" suite à une migration. Il va donc falloir tout réactiver dans le backoffice. Si vous avez respecté les étapes précédentes, vos identifiants devraient être les mêmes qu'en pré-production.

  • Connectez-vous et rendez-vous dans les options du thème (apparence > thème) puis activez le thème s'il ne l'est pas. 
  • Dirigez-vous vers les menus dans la même section et regardez s'ils sont bien attribués aux bons emplacements. 
  • Ré-enregistrez les permaliens, (réglage permalien), changez le réglage, enregistrez puis remettez le paramètre précédent. 
  • Activez les plugins (extensions) qui devraient l'être et qui sont désactivés. 

A noter qu'il s'agit d'une manière de migrer assez classique. Hormis pour les très gros sites avec des problématiques bien particulières, vous n'aurez en général pas de problème pendant une migration. Il existe d'autres solutions pour migrer votre site, dont l'une consiste à faire ces opérations sur un espace alternatif, puis à faire pointer le nom de domaine une fois que tout est prêt. Cela a pour avantage de ne pas couper l'accès au site, car le nom de domaine va diriger soit vers l'ancien site soit vers le nouveau. 

Pour cela, il vous suffit de refaire les mêmes étapes que ci-dessus, sur un espace similaire à la production. Puis, quand vous souhaiterez migrer, il vous faudra agir sur votre ZONE DNS (généralement au même endroit que l'hébergement de votre site web) pour rajouter un champ CNAME qui pointera vers la nouvelle adresse (n'oubliez pas d'enlever l'ancien champ CNAME).

Et voilà, nous en avons terminé avec la migration de votre site. Rien de très difficile si ont respecte les étapes dans le bon ordre. Gardez toujours une copie saine (sans modifications) de vos fichiers, à toutes fins utiles. 

Si cet article vous a plu vous pouvez consulter notre offre Agence Wordpress, de plus je vous invite à télécharger notre livre blanc "Les 11 commandements d'un site qui convertit vos visiteurs en clients" et à contacter notre agence web.

Posté par Mathieu Benhalima

Titulaire d’un Master de chef de projet multimédia, adepte de l’expérimentation, j’ai occupé diverses fonctions chez Schneider Electric et Indexel pendant mes années d’études en alternance : technicien du web, administrateur réseau, intégrateur. J’ai aujourd’hui trouvé ma voie : lire la suite...

Contact Création de site :
Mathieu Benhalima

mb@1min30.com

Comment construire son storytelling

Navigation optimale et augmentation du taux de conversion grâce à 5 astuces UX

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!