2014
09/Juin

Pourquoi vous devez continuer votre marketing de contenu

Il y a encore peu de temps, tout le monde s’accordait à dire que le contenu était roi. Cette phrase, lancée par Bill Gates en 1996, fait maintenant polémique. Des rumeurs circulent en effet sur le web et annoncent la mort du marketing de contenu. Qu’en est-il vraiment ?

Le choc des contenus, ou “content shock”

A l’origine des rumeurs alarmistes, il y a un constat : la création de contenus marketing a connu ces dernières années une hausse très importante. Si importante que le volume de contenus créés excède largement la demande des internautes, qui disposent toujours d’un temps limité dans leur journée pour les consulter… Un petit aperçu ? Chaque jour, près de deux millions d’articles de blog sont postés dans le monde, 60 000 nouveaux sites voient le jour, environ 140 millions de tweets sont publiés et deux millions de vidéos ajoutées sur Youtube… Rien que d’y penser, j’en ai la tête qui tourne ! Dans ces conditions, on voit bien qu’il est impossible pour tous les contenus de trouver leur public. Et cela soulève plusieurs questions, assez problématiques :

  • Le public ne va-t-il pas finir par se désintéresser du marketing de contenu ?
  • Face à cette concurrence accrue, les contenus ont-ils vraiment une chance d’être lus ?
  • Peut-on espérer percer si on prend le train en cours de marche ?

Bref : est-ce que cela vaut toujours le coup de créer des contenus ? Tout dépend en fait de votre conception du marketing de contenu et de ce que vous souhaitez offrir à vos lecteurs. Je m’explique !

Le marketing de contenu, c’est pas du déo

Nous connaissons tous les pubs pour les déodorants AXE et leur slogan “Plus t’en mets, plus t’en as” (sinon, il est grand temps de mettre à jour votre culture gé !).

Beaucoup de gens pensent que le marketing de contenu agit de la même façon. Tout comme il suffirait de s’aperger de déo pour que les filles, par l’odeur alléchées, vous courent après, certains croient encore que poster énormément de contenu est la base d’une stratégie de marketing de contenu. Soyons honnête : c’est bel et bien un critère important pour être bien référencé par les moteurs de recherche et obtenir des résultats rapides. Pour autant, cela ne suffit pas à susciter l’engagement de vos cibles.

L’importance de la qualité

Seul du contenu de grande qualité vous permettra d’obtenir tous les bénéfices d’une stratégie de contenu : être à la fois plus visible sur le web, mais aussi fidéliser vos lecteurs, mettre en valeur votre expertise, attirer de nouveaux prospects. Vos contenus se doivent donc d’être irréprochables car sinon les lecteurs, très occupés, préfèreront consacrer leur temps à lire d’autres blogs que le vôtre… Ou tout simplement à faire autre chose.

Le marketing de contenu est mort, vive le marketing de contenu !

A mes yeux, il y aura pourtant bien un mort : le mauvais marketing de contenu. Celui produit à la chaîne, bâclé, négligé. Celui produit uniquement pour des fins de référencement, qui se soucie des moteurs de recherche avant de se soucier des lecteurs. Celui qui a peu de valeur ajoutée, qui se contente de répéter ce qui a déjà été dit par ailleurs. C’est bien lui, ce sont bien eux les grands coupables du content shock : les contenus creux, produits trop rapidement, qui viennent saturer le web au lieu de l’enrichir.

Mais bonne nouvelle, ce sont eux également qui sont promis à une fin prochaine. Car les lecteurs, dont le temps et l’attention sont limités, préfèrent se tourner vers des contenus vraiment utiles. En se désinteressant des autres contenus, ils les condamnent progressivement à disparaître. Alors non, le marketing de contenu n’est pas mort ! Je dirai même qu’au contraire, il est à créer.

Et nos réponses, dans tout ça ?

Si on reprend nos questions posées plus haut, voici donc les réponses que je souhaite apporter :

  • Le public ne va-t-il pas finir par se désintéresser du marketing de contenu ? Pas tant que celui-ci lui sera vraiment utile et lui rendra service.
  • Face à cette concurrence accrue, les contenus ont-ils vraiment une chance d’être lus ? Seulement s’ils sont de meilleure qualité que ceux produits par les concurrents…
  • Peut-on espérer percer si on prend le train en cours de marche ? Oui, à condition de se donner les moyens : poster beaucoup, certes, mais surtout poster bien !
  • Est-ce que cela vaut toujours le coup de créer des contenus ? Oui : si vos contenus sont passionnants, alors les gens reporteront sur eux leur attention et négligeront ceux qui le sont moins.

Avez-vous des craintes quant à l’avenir du marketing de contenu ? Que pensez-vous de mon analyse ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires, je serai heureuse de débattre avec vous !

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





4 Commentaires

Cédric Debacq dit: 24 Fév 2015

Bonjour Pauline, merci pour votre article. Ce qui serait intéressant pour compléter votre article, c'est une check-list pour préparer un article de qualité. Car qu'est ce qui défini vraiment un article de qualité selon vous ? Sa longueur, le style d'écriture, la manière dont on aborde le sujet ? Pour reprendre un passage dans votre article, je cite "Peut-on espérer percer si on prend le train en cours de marche ? Oui, à condition de se donner les moyens : poster beaucoup, certes, mais surtout poster bien !" Personnellement, je dirais : Oui, créé vous une communauté de qualité sur les réseaux sociaux et produisez des articles de qualité sans chercher à créer de la masse. Ce que je veux dire c'est pas en quantité que vous allez gagner en visibilité ou en notoriété. Mais bien en produisant un contenu qui correspond à une audience. C'est peut être plus long à mettre en place, mais au final sa paye.


Gabriel Dabi-Schwebel 24 Fév 2015

Bonjour Cédric, Merci pour votre commentaire et votre passage ici ! Je partage votre avis : une stratégie de contenu basée sur la qualité plus que la quantité met souvent plus de temps avant de porter des fruits... mais au final, elle se révèle bien plus efficace ! A mes yeux, un contenu de qualité trouvera forcément une audience et sera donc spontanément relayé sur les réseaux sociaux et sites tiers. Quant à la définition de "contenu de qualité", j'imagine qu'elle est très subjective, même si certains points communs se retrouvent généralement. Je développe quelques uns de ces attributs dans l'article suivant : www.1min30.com/blog/combien-coûte-article-blog dans la partie "Contenus cheap VS contenus de qualité". J'espère que ça répondra à votre question ! Bonne soirée, Pauline



Pauline - Alesiacom dit: 13 Juin 2014

Bonjour Patrice, Merci à vous pour votre commentaire. Votre remarque est pertinente car Google est justement en train de perfectionner ses algortihmes pour faire ressortir dans les premières places les contenus de qualité. Vous pouvez jeter un coup d'oeil à cet article pour mieux comprendre le fonctionnement du moteur de recherche : https://www.1min30.com/blog/algorithmes-google-booster-referencement-web


Patrice dit: 10 Juin 2014

Oui pour les contenus de qualité, mais encore faut il savoir les trouver... et encore faut il que Google sachent les repérer dans cette avalanche de contenus... Merci pour votre blog en tout cas


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!