src=
2013
09/avri

Personal branding et personal thinking

Tout le monde parle aujourd’hui de personal branding à tort et à travers. On veut construire sa marque personnelle, avoir des fans sur les réseaux sociaux, être vu et entendu mais on oublie trop souvent de commencer par la case départ; à savoir avoir quelque chose à dire, une pensée personnelle, c’est en cela que je parle de personal thinking.

Personal branding et personal thinking

La pensée personnelle, ne doit pas pour autant être intello, il ne s’agit pas que nous devenions tous philosophes ou économistes de renom, mais que nous définissions ce que nous voulons faire apparaître aux autres - non pas à nos vrais amis qui resteront peu nombreux - mais aux centaines, voir milliers de fans ou followers que nous espérons fédérer autour de nous sur les réseaux sociaux.Pour eux, votre marque, votre identité doivent être claires et lisibles, ce n’est pas la complexité de votre personnalité qui les intéressent, mais ce que vous pouvez leur apporter que cela soit en terme d’expertise sur un sujet précis ou tout simplement de divertissement et de bonne humeur. Il faut ainsi définir quelques valeurs clés et s’y tenir. Parler d’un nombre de sujets restreints, le marketing et l’inbound marketing en l'occurrence pour ma part dans le cadre de mon agence web et marketing 1min30, et adopter un ton, un style qui vous est propre.Ainsi, faire des blagues, rebondir sur l’actualité et les trendings topics, participer à tous les Hashtags ludiques peut vous apporter rapidement beaucoup de followers sur Twitter ou d’amis sur Facebook, le rire est un moteur de création de communauté très efficace, les blagues font partie des contenus les plus partagés par email, il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas ainsi sur les réseaux sociaux. Ce choix “éditorial” très efficace si vous êtes drôles avec un vrai sens de l’à propos a des limites néanmoins...Il sera naturellement plus dur en ayant constitué une communauté autour du rire parfois graveleux de vous positionner en expert d’un sujet sérieux sauf à créer différents profils, ou en jouant sur les deux tableaux dès le lancement du profil. A ce petit jeu, Bernard Pivot s’en sort pas mal à travers son usage de Twitter à la fois ludique et poétique qui lui a permis de fédérer une communauté de followers engagés.Tout ça pour dire que le Personal Branding, comme le Branding tout court pour une marque demande de la réflexion et de la planification. Une marque n’existe que si elle a une signification, et des valeurs à promouvoir. Pensez-y avant de vous lançer dans le Personal Branding. Les réseaux sociaux ne sont que des tuyaux et il faut les alimenter avec des contenus, comme la TV avec des programmes, sans eux c’est le vide, le néant et l’inutile...Si cet article vous a plu, je vous invite à découvrir notre Agence de Brand Marketing, ainsi que notre Livre Blanc sur l'Inbound Marketing.

Posté par Gabriel Dabi-Schwebel

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lancement de nombreuses révolutions numériques : 3G, VoD, Triple Play, TV Mobile, Apps Smartphone, Smart Grid, etc. Ces expériences ont forgé mon expertise du marketing lire la suite...

Contact Content Marketing :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

Entrepreneurs, 10 conseils pour lancer votre projet

Keynote Inbound Marketing au salon T2M2013 le 12 juin

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!