src=
2017
20/mars

Content marketing : comment devenir un super chef de projet web éditorial ?

On ne le répétera jamais assez : les contenus dominent le web et influencent les consommateurs, qui s'informent sur le web avant d'acheter. Encore faut-il écrire correctement pour intéresser vos prospects.

Pour accompagner cette explosion du content marketing, un métier émerge : celui de chef de projet web éditorial. Sa mission ? La production et le suivi des contenus mis en ligne sur Internet. Comment devenir un super héros du contenu ? Nos quelques conseils suivants vous y aideront.

Pouvoir n°1 : maîtrisez la ligne éditoriale sur le bout des doigts

Un chef de projet web éditorial doit maîtriser parfaitement la ligne éditoriale de son client avant de produire un quelconque contenu.

Les trois fondements de la ligne éditoriale

La ligne éditoriale d'une firme relève des trois principes suivants :

  • Elle s'appuie sur le positionnement de la firme, c'est-à-dire l'image qu'elle souhaite communiquer aux cibles concernées. Le positionnement permet de se différencier de ses concurrents et d'adopter une ligne éditoriale originale pour intéresser ses prospects.

Le chef de projet web éditorial ne doit pas se cantonner à un aspect trop opérationnel de son métier. Au contraire, afin de prendre en main l'ensemble du projet de communication du client, il doit avoir une vision stratégique. Une qualité attendue : un fort esprit d'analyse. 

  • La ligne éditoriale s'exprime également par le style, le ton et l'esprit de la marque. Un exemple :  Steve Jobs a construit sa société et sa marque mondialement connue par l'expression d'un esprit révolutionnaire, revendiquant un esprit de liberté et mettant l'accent sur la différence... d'où la signature de marque "think different". Cette publicité orwelienne sortie en 1984 illustre parfaitement cet esprit.

Le chef de projet doit ainsi établir, en amont de la rédaction de contenus, le style éditorial de la marque. Une erreur à ne pas commettre : communiquer de la même manière sur tous les médias. 

  • La ligne éditoriale doit s'exprimer par le storytelling c'est-à-dire l'art de raconter une histoire.

À l'instar de Walt Elias Disney, célèbre storyteller de renommée mondiale, le chef de projet web éditorial doit maîtriser l'art de conter une histoire à ses publics. Pour ce faire, il doit savoir se mettre à la place de la cible, d'où l'intérêt de définir précisément à qui l'on parle c'est-à-dire les Personas.

Pour en savoir plus, je vous invite à visionner cette vidéo présentée par Gabriel Szapiro, directeur des stratégies au sein d'1min30.

Pouvoir n°2 : maîtrisez l'art de la veille rédactionnelle

La ligne éditoriale étant établie, un chef de projet web doit posséder une autre qualité : la maîtrise des outils de veille rédactionnelle, afin de proposer aux clients des angles d'attaque et des sujets innovants, répondant aux recherches des clients.

La veille éditoriale : des outils existent sur le web.

Plusieurs outils aident les chefs de projet : 

  • Scoopit : outil en ligne de veille, il est connecté à différentes sources d'informations comme Google (blogs, actualités) et Twitter. Il partage sur un journal personnel les meilleures pages web sur des sujets ciblés et évite ainsi la fragmentation de sa veille d'informations.
  • Feedly : agrégateur de flux RSS, il gère depuis une application mobile ou un portail personnel un ensemble de flux RSS, que l'utilisateur peut gérer et personnaliser par projet. Cet outil assure également la veille avec des mots-clés anglais. Pour proposer des sujets novateurs,  le chef de projet devra s'inspirer des tendances anglo-saxonnes et états-uniennes.

... mais aussi un esprit curieux...

Les outils ne suffisent pas pour élaborer une veille éditoriale efficace. Le chef de projet doit aussi manifester un esprit vif et curieux pour intégrer rapidement les besoins du secteur d'activité du client dont il gère le content marketing.

Une autre démarche possible : le chef de projet se spécialise dans un secteur particulier et accompagne le client dans sa stratégie éditoriale en qualité d'expert sectoriel. Dans les deux cas, un chef de projet web éditorial doit cultiver cette curiosité. Comment ? En lisant quotidiennement et en s'informant régulièrement sur les réseaux sociaux, blogs, vlogs, magazines papiers...ou tout autre support utile pour la rédaction de ses contenus. 

...et enfin des connaissances en termes de SEO

Dernier élément essentiel que le chef de projet web doit maîtriser : les rouages du référencement naturel. La veille rédactionnelle fait émerger les tendances des contenus sur un sujet ou un thème particulier. Mais si ces tendances ne répondent qu'à de trop faibles recherches, le contenu produira trop peu de partages. Avec des outils tels que Keyword Planner (Google Adwords) ou Yooda, le chef de projet peut estimer le volume de recherche par mots-clés, pour retenir les plus performants. Un autre outil : SEMRush avec lequel, lors du suivi de projet éditorial, le chef de projet suit l'évolution des mots-clés envisagés par le client.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc Brand content et content marketing  et à contacter notre agence de content marketing

stephen

Posté par Stephen Porthault

Au cours de mes différentes expériences professionnelles, j'ai développé des compétences transversales : gestion de l'information et veille rédactionnelle chez Engie, gestion de la communication offline et online, de l'évènementiel et des relations presse à l'Afpa (Association pour la lire la suite...

Contact Content Marketing :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

Benoît Hamon est-il inbound ?

Inbound Marketing : le Désir précède le Besoin

2 Comments

  • Cet article résume bien les missions et les attitudes adoptées pour être un bon chef de projet web éditorial. Mais en tant que chef, il faut toujours savoir gérer son équipe et le motiver pour avoir de meilleurs résultats. Merci, pour cet article très instructif.

    • Stephen Porthault dit :

      Bonjour Thomas,

      Je vous remercie pour ce commentaire. Vous avez raison, le chef de projet doit savoir manager efficacement son équipe afin de réaliser les résultats fixés en amont de la stratégie éditoriale. Merci pour cet élément complémentaire.

      Très bonne journée à vous.

      Stephen PORTHAULT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

temp2
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!