2019
01/Fév

TIKTOK, l’application qui fait un carton chez les ados.

TIKTOK est la nouvelle application à la mode. Cette appli de karaoké cartonne chez nos adolescents qui chantent et dansent et se partagent leur clip de 15s. Si autrefois, on allait au karaoké entre amis, boire un verre et se ridiculiser sur les chansons de Claude François ou Dalida, le phénomène TIKTOK se trouve aujourd’hui dans les smartphones de nos enfants.

À la base, c’était une application chinoise ultra-populaire qui recensait prêt de 150 millions d’utilisateurs. Fermée le 2 août, l’application musical.ly c’est réincarnée en TIKTOK . Jusqu’alors absente du marché européen, elle fait aujourd’hui un tabac chez les adolescent français qui adorent chanter et faire des selfies.

TIKTOK, playback is so à la mode ado

Si tu as oublié les parole, pas la peine d’appeler Nagui ni de regarder l’émission en direct tous les soirs ; ouvre vite ton Itunes ou ton Android Store et télécharge TIK TOK. Le concept est extrêmement simple : partager des petites vidéos musicales, en faisant une chorégraphie en playback avec ta communauté TIK TOK mais aussi sur tout autre réseau social.

TIKTOK, user de votre originalité

Le culte de la personnalité c’est bien le nouveau créneau sur lequel surfent les GAFA, que ce soit sur Facebook, Snapchat, Instagram, on surfe sur le « discours de la méthode » de Descartes avec sa formule célèbre “Je pense donc de je suis”.

Si l’Europe n’a pas su fermer ses portes aux applications et réseaux sociaux venant des USA, pour laisser la part belle à la créativité et autres incubateurs made in Europe, la Chine au contraire a vu venir le danger et a créé ses propres réseaux sociaux.

Usant des même atouts marketing, le like, le partage, la possibilité de créer une communauté, de fédérer, qui sait demain de monétiser comme Youtube, TIK TOK n’as rien à envier à ce que font déjà nos homologues américains.

TIKTOK et le marketing des millenials

Dans le monde des agences et des annonceurs, tous se demandent comment parler aux millénials. Qui sont-ils ? Que font-ils ? Quels sont leurs centres d’intérêt ? La réponse vient de tomber avec TIKTOK, leur kif, danser, gesticuler, montrer leur personnalité, leur insouciance, leur joie de vivre, cette période de leur vie ou ils peuvent s’émoustiller, prendre la pose, la posture, se maquiller, se coiffer à la recherche d’expérience, de leur identité future.

TIKTOK et le cadre juridique

Ce message s’adresse à vous chers parents ! Réservé aux plus de 12 ans, ce qui permet aux parents de bloquer l’application de leurs bambins plus jeunes, TIKTOK propose un guide aux parents pour assurer la sécurité de leur enfants

Le Code pénal précise que «le fait pour un majeur de faire des propositions sexuelles à un mineur de 15 ans ou à une personne se présentant comme telle, en utilisant un moyen de communication électronique» est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende. Ces peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende lorsque les propositions ont été suivies d’une rencontre. (source le parisien)

Néanmoins nos enfants sont pleins d’imagination et TIKTOK présente déjà quelques vidéos qui peuvent compromettre le bonheur et l’enfance de nos préadolescents. #killingstalking (tuer et harceler) soi-disant artistique, montre des garçons mettant un couteau à la gorge de filles. #selfharm détaille plusieurs moyens de suicide.

TIKTOK le phénomène

Avec 500 millions d’abonnés dont 2,5 en France, TIKTOK, c’est l’application qui cartonne auprès des jeunes. C’est la troisième application la plus populaire auprès des 12-16 ans, juste derrière Snapchat et Instagram. Des chorées en veux-tu en voilà ! Un concept fun pour les adolescents dont certains sont devenus célèbres comme Jacob Sartorius, 14 ans, nommé le nouveau Justin Bieber. On se défie, on se challenge, on soigne sa chorégraphie, son style, tout y est pour une Battle en règle et en ligne récompensée par de nouveaux abonnées et le plus grand nombre de likes.

Si on pardonne tout à nos enfants, on ne peut leur en vouloir de cultiver leurs propres talents, mais il faut les mettre en garde contre les dangers d’une telle exposition sur internet.

Vous pouvez télécharger l’application ici (pour Android) ou ici (pour iOS)

N’hésitez pas à faire appel à notre agence de Content Marketing. Nos consultants en croissance sont là pour vous accompagner. Nous mettons également à votre disposition notre livre blanc Brand content et content marketing.

Laurent Coperet

Posté par

J’ai commencé ma carrière de directeur artistique dans de grandes agences de publicité, telles que M

Laurent Coperet

Contact Actualité 1min30 :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!