06 73 55 17 36 bouton-blog
Nous contacter

Marketing de crise: 10 conseils pour survivre et prospérer

Le 27 juin 2012

J’assistais hier au colloque NPA où Nicolas de Tavernost, président de M6, s’est fait très pessimiste et a annoncé entre autre une violent chute des ventes publicitaires en mai et une fin d’année très difficile.

Il est vrai qu’avec la question de la dette qui n’est pas réglée, l’austérité qui s’annonce en cette période post-électoral, etc., l’avenir n’est pas porteur d’espérance. Il faut ainsi adapter son organisation à une crise qui s’annonce et se prolonge.

Marketing de criseQuid alors du marketing? Je pense pour ma part, mais vous vous y attendez, que le marketing fait partie des investissements à conserver car sans clients et sans nouveaux clients il est difficile de survivre et prospérer. Vous trouverez, ci-dessous, 10 conseils marketing pour temps de crise:

  1. 1. Investissez sur l’Inbound Marketing: un euro investit sur l’Inbound (site Internet, blog, référencement, réseaux sociaux, relations presse, contenus premium) est un euro durablement investit. Vos contenus, votre position dans les résultats de moteur de recherche, vos followers, vos articles de presse, s’inscrivent dans le long terme et vous sont acquis… C’est le moment de faire sa place.
  2. 2. Engagez vos équipes: si celles-ci ont un peu moins d’activité, vous pouvez en profiter pour les mettre à contribution sur vos actions marketing. Elles peuvent mettre à jour votre site Internet, rédiger des articles de blog, des contenus premium (livre blanc, présentation slideshare, webinaires, etc.), être actives sur les réseaux sociaux, etc.
  3. 3. Coupez les dépenses inutiles: il est important de revoir vos budgets et d’évaluer l’impact des différentes actions engagées. Sont-elles toutes efficaces? Vous apportent-elles la visibilité, les retours sur investissement espérés? En particulier, je poserais la question de la participation aux salons. Exposez vous vraiment pour vos clients?
  4. 4. Négociez avec vos fournisseurs: votre agence de communication peut passer plus de temps sur votre compte au même prix pour que vous la conserviez. Et si vous n’êtes pas satisfait il peut être temps de changer;-)
  5. 5. Privilégiez l’opérationnel à la stratégie: les slides de consultants ne vous feront pas gagner des clients et des parts de marché. Ils seront néanmoins un peu plus efficace pour réduire les coûts… Alors réduisez la voilure sur le conseil et accélérez sur l’opérationnel. Seuls les résultats visibles comptent.
  6. 6. Profitez des offres promotionnelles: les clients se faisant rares, l’espace média ne manquera pas d’être moins cher. Ce sera peut être l’occasion de négociez une campagne que vous ne pouviez pas vous offrir. Privilégiez alors une tarification à la performance, si possible ou un fort impact en terme d’image.
  7. 7. Faites vous mêmes des promotions: n’attendez pas qu’on vous les demande et construisez une offre promotionnelle attrayante qui ne brade pas pour autant vos produits et services.
  8. 8. Fidélisez vos clients: ceux sont vos actifs les plus précieux en temps de crise, il faut les chouchouter encore plus et leur offrir un service inégalable.
  9. 9. Formez vos clients pour leur permettre de faire des économies: vos clients ont moins de ressource et plus de temps disponible, vous pouvez les former à faire une partie de votre travail. Vous perdrez peut être un peu de chiffre d’affaire mais vous les garderez  et en ferez des ardents avocats de votre cause auprès de leur proche.
  10. 10. Mettez vos clients à contribution: si vous faites des efforts pour vos clients, n’hésitez pas à leur demander de faire des efforts pour vous; A eux de vous recommander auprès de leurs pairs et sur les réseaux sociaux. Relisez le cas échéant mon article sur les recommandations LinkedIn.

Voila, je suis sûr qu’en appliquant ces conseils vous pourrez même gagner des parts de marché. Ce n’est pas parce que le marché dans son ensemble se rétracte qu’il faut se résigner à voir son activité baisser. Une gestion au cordeau, un marketing soutenu et une action commerciale renforcée doit vous permettre de gagner des parts de marché. Parce que la crise est dure pour tout le monde, il ne vous est pas interdit de faire mieux que les autres.

Que pensez-vous de ces conseils? Vous semblent-ils pertinents? Chez 1min30 nous n’avons pas le choix. Etant en lancement, nous sommes contraints de gagner des parts de marché, alors nous mettons en pratique. Nous proposons à nos clients un audit gratuit et à l’issu de celui-ci des actions de mises à niveaux  offertes pour tout engagement dans la durée. Nous mettons aussi en place des actions de coaching et formation: coaching Inbound Marketing, formation à la rédaction web, accompagnement à l’écriture, etc. Ne manquer pas par ailleurs de télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing, la stratégie marketing adaptée à la crise.

Posté par 

Fondateur d'1min30
Entrepreneur spécialisé dans le marketing interactif, les technologies digitales et les services numériques depuis 1996, Gabriel a accompagné le lancement de nombreuses révolutions : 3G, VoD, Triple Play, TV Mobile, Apps Smartphone, Smart Grid, etc.
En 2012, il crée l'agence 1min30, spécialisée en Inbound Marketing.
L'ayant expérimenté personnellement, Gabriel a pu mesurer concrètement tous les bénéfices apportés. Et le propose maintenant à ses clients.

Partager cet article




Suivre 1min30





3 Commentaires
  • Julia dit :

    Tu as raison de remettre en cause la participation aux salons, en particulier aux salons generalistes. Les salons marchent bien pour les entreprises de grande taille qui vont generer beaucoup de traffic, capturer des leads et travailler ces leads sur le long terme en post-nurturing. Il y a moins de pression court terme sur le ROI, cela fait partie d’une strategie de branding.

    Pour une entreprise de taille moyenne, particpier a un salon pour recuperer quelques cartes dans un bocal semble un perte de temps. Construire une reputation digitale dans son domaine d’expertise va generer un bien meilleur resultat.

    • Merci Julia pour ton commentaire,

      Je crois effectivement qu’un salon c’est la facilité en terme de marketing. Il est plus efficace de travailler sa visibilité toute l’année que d’investir sur un seul évènement.

      Bien cordialement,

      Gabriel

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>