06 73 55 17 36 bouton-blog
Nous contacter

Abundance: une autre vision de l’avenir… [Livre]

Le 14 janvier 2013

Abundance, P. Diamandis, S. KotlerAprès de nombreux livres alarmistes et souvent sans issus réalisables tels que Prosperity without Growth sur lequel j’ai déjà fait un article, Abundance de Peter Diamandis et Steven  Kotler redonne un peu d’espoir dans l’homme et la technologie, tout en soulevant de nouveaux problèmes concernant la vie en société et notre fonction de marketeur…

Comme Tim Jackson dans Prosperity Without Growth, les auteurs d’Abundance ont bien conscience de la situation paradoxale de notre société.

  • La croissance est une condition de survie indispensable de nos sociétés capitalistes. Sans croissance, du fait des progrès constants en matière de productivité, le chômage se creuse, avec son lot de conséquences : pauvreté, inégalité, insécurité, etc., et peut-être même, à terme, révolution.
  • Néanmoins, la croissance met en danger notre écosystème. Nous consommons déjà plus que ce que la planète sait fournir. Si nous continuons à croître et si tous les habitants de la planète atteignent le niveau de vie des Américains, les limites physiques de la planète vont être dépassées, avec des effets encore plus dramatiques : changement climatique, désertification, inondations, guerres, famines, etc.

Mais leur réponse est très différente. Plutôt que de militer pour une rupture avec le capitalisme et la croissance. Ils défendent qu’un véritable découplage entre croissance et impact environnemental est possible grâce aux technologies exponentielles. Comme l’informatique et la téléphonie qui ont vécu avec la loi de Moore une évolution fulgurante ces dernières années, d’autres technologies essentielles à la survie de l’homme et de la planète peuvent connaître les mêmes bouleversement.

Abundance pyramide

A ce propos, ils réinterprètent la pyramide de Maslow autour des technologies d’Abondance en détaillant les progrès qui nous attendent dans chacun de ces domaines clés:

  • Alimentation: ferme verticale, permaculture, viande de culture in-vitro devraient permettre de nourrir les 9 milliards d’habitants prévus vers 2050 tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre liée à l’agriculture intensive, au transport et à l’élevage;
  • Eau: les technologies de désalinisation, les toilettes sèches, les réseaux intelligents devraient permettre de résoudre la question de l’alimentation en eau ainsi que les problématiques sanitaires liées à l’eau (cause de nombreuses maladies et de morts prématurées). Il ne faut pas perdre de vue que 70% de la surface de la terre est recouverte d’eau;
  • Energie: solaire, algo-carburant, batterie au sodium, nucléaire de 4ième génération, réseaux intelligents encore, devraient permettre de fournir de l’énergie pour tous les habitants et pour tous les usages, tout en réduisant les émissions de CO2 et même en en captant. Il ne faut pas oublier que le soleil fournit en une heure autant d’énergie que toute la consommation annuelle mondiale;
  • Technologie de l’information: elles n’ont pas fini leur croissance exponentielle, et les intelligences artificielles vont dépasser l’homme vers 2023 et même toute l’intelligence de l’humanité d’ici le milieu du siècle facilitant l’éducation des enfants à travers le monde et promouvant la liberté d’expression sur toute la planète,
  • Santé: avec les progrès de la génétique, les technologies de diagnostic personnel, les robots infirmiers, etc. prolonger la durée de vie en bonne santé ne devrait plus être un problème.

Néanmoins, ils ne sont pas des techno-utopistes pour autant. En effet, ils veillent à:

  • présenter les conditions de l’Abondance, en ayant conscience de l’urgence de la situation: soutien aux entrepreneurs, actions des techno-philanthropes tels Bill et Melinda Gates, prise en compte des solutions du bas de la pyramide (d’après le livre the Bottom of the Pyramide),
  • soulever les risques liées aux technologies: bioterrorisme, cyber-criminalité et surtout chômage… comme du temps des révolutions agricoles, industrielles et des services, cette 4ième révolution va mettre encore plus de monde au chômage avec des problématiques de reconversion certaine. Nous rentrons encore plus dans une économie de Winner Take All et il ne faudra pas manquer d’appliquer quoi qu’il en soit un certain nombre des solutions proposées par Tim Jackson (transition vers les services et les éco-services, réduction du temps de travail, etc.).

Et puis d’un point de vue marketing qu’est ce que tout cela signifie? Toujours plus de Winner Take All dans le métier: de la demande et même beaucoup de demande pour les plus créatifs d’entre nous d’une part, et de plus en plus de tâches opérationnelles automatisées d’autres part. Mais aussi de formidables révolutions à accompagner et à promouvoir.

Et vous qu’en pensez-vous? Etes vous plutôt Prospérité sans croissance ou Abondance? Un peu des deux? Nous vivons en tout cas une époque où nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

Partager cet article




Suivre 1min30





3 Commentaires
  • Claire Jouanneault dit :

    Dans le genre vision sans décroissance, ni croissance, mais globale et positive et assez magistrale, je vous conseille aussi, pour ceux qui ne les auraient pas encore lus, les deux derniers livres de Jeremy Rifkin « Vers une civilisation de l’empathie » et « La Troisième Révolution industrielle », ce dernier ouvrage recoupant semble-t-il quelques point du livre Abundance.

    • Bonsoir Claire,

      J’ai effectivement lu ces 2 livres autant le premier est magistrale autant j’ai trouvé la troisième révolution industrielle assez aride et ennuyeuse. En tout cas l’essai sur l’empathie est à lire absolument.

      Bonne soirée,

      Gabriel

  • [...] 15 kilooctet… Ainsi cette infographie me fait penser à une courbe présentée dans le livre Abundance dont je vous ai déjà parlé, elle même issue du livre The Singularity is near de Ray Kurzweil [...]

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>