06 73 55 17 36 bouton-blog
Nous contacter

La gestion de projet web – Les pièges de la planification de projet

Le 21 octobre 2013

Graphique réussite de projetIl y a quelques semaines, nous avions traité des 8 étapes d’un projet web et avions vu qu’elles font intervenir de nombreux acteurs aux profils variés. Au milieu de ces acteurs intervient le chef de projet que je conçois comme le représentant du client au sein de l’agence web, et le représentant de l’agence chez le client.

C’est donc un exercice périlleux, Standish Group déclare même que seulement environ 35 % des projets sont définis comme « réussis », c’est-à-dire livrés dans les délais, réalisés dans le budget, et respectant les besoins du clients. Environ 30 % des projets sont annulés, et 40 % échouent à respecter les 3C : Coût, Calendrier, Contenu. Autrement dit les 3 contraintes que manient le chef de projet et qui détermineront la satisfaction de son client.

Quand les probabilités ne sont pas favorables, plus que de disposer d’un logiciel de gestion de projet l’important est de bien se préparer en amont. C’est pourquoi je considère que la réussite d’un projet se joue en grande partie durant la phase de planification.

Les 10 pièges de la planification de projets

Pour illustrer les nombreuses embuches qui se présentent dans le management de projet, voici une infographie qui traite des 10 principaux pièges de la planification de projet, et qui s’adapte parfaitement au monde du web.

the-top-10-project-planning-pitfalls

Les pièges à éviter :

10. Ne pas aligner la stratégie de projet avec celle de l’entreprise
Votre projet doit s’intégrer et participer aux objectifs de l’entreprise dans son ensemble.

9. Disposer d’une équipe inexpérimenté ou mal formée
Seulement 32,1 % des organisations misent sur l’esprit d’équipe et la formation pour améliorer les performances en réalisation de projets.

8. Mettre en place un planning inflexible
Tout particulièrement dans les projets web où les plannings ont tendance à évoluer il est important d’avoir une vision globale du projet et une attitude pro-active dans la gestion de l’agenda des équipes. Pourtant, seulement 46,5 % des interrogés mettent en place un processus interne permettant de traiter les changements au cours d’un projet.

7. Être trop optimiste sur les délais
Dépasser systématiquement les délais que vous avez fixé apporte la frustration et le stress dans vos équipes et réduit à zéro la confiance que vos clients placent en vous. 32 % des interrogés attribuent les échecs de leurs projets à une mauvaise gestion des délais.

6. Mauvaise communication et absence de réunions régulières
En ne faisant pas preuve de transparence avec les intervenants du projets, celui-ci a de plus grands risques d’échouer. 38 % des interrogés déclarent que les décisions critiques de leurs projets ne font pas l’objet de transparence et de communication.

5. Mal budgétiser
Mal évaluer le budget nécessaire en amont du projet amène vos équipes à mobiliser des ressources inadaptées. 45 % des interrogés déclarent que l’estimation des budgets n’était ni documentée ni évaluée pour les projets qui ont échoués.

4. Ne pas établir de système pour approuver et suivre les changements
Vous devez accepter le fait qu’un projet puisse changer, et que cela doit être répercuté sur le budget et les délais. 62 % des interrogés disent que les changements au sein d’un projet doivent faire l’objet d’un suivi pour assurer la qualité finale.

3. Ne pas définir les rôles et responsabilités des équipes
Il est capital que chaque élément d’un projet connaisse précisément sa place dans l’ensemble du projet ainsi que son référent direct. Environ 30 % des interrogés déclarent qu’aucune structure définissant les équipes et leurs référents existait dans leurs projets ayant échoués.

2. Ne pas faire adhérer les parties-prenantes
84% des interrogés pensent que l’intervention de leurs supérieurs a contribué au succès de leurs projets. Savoir vendre son projet est une façon d’impliquer plus durablement ses clients, ses équipes, mais également les autres ressources au sein de son entreprise.

1. Ne pas être parfaitement clair dans le cahier des charges du projet
32 % des managers pensent qu’une mauvais estimation du déroulement et des objectifs d’un projet sont les principales raisons de son échec.

Bien définir votre projet en amont

Cet infographie illustre l’importance de bien soigner la phase de préparation de votre projet pour optimiser les chances de voir celui donner les résultats escomptés. Pour cela, je vous encourage à faire appel à des spécialistes compétents le plus tôt possible dans la définition des 3C de votre projet.

Si vous êtes désireux de vous lancer dans un nouveau projet web, consultez les services que propose notre agence web et commencez à élaborer votre cahier des charges sur la base de notre proposition de création de site internet ou de notre document d’organisation de projet web.

Si vous désirez murir votre réflexion je vous invite à consulter notre Livre Blanc sur la Création de site internet qui vous informera sur les bonnes pratiques en terme de site internet. S’il s’agit de votre stratégie digitale, notre Livre Blanc sur l’Inbound Marketing vous en apprendra davantage sur la façon d’attirer des prospects qualifiés à vous.

Partager cet article




Suivre 1min30





Laisser un commentaire