06 73 55 17 36 bouton-blog
Nous contacter

Emploi des jeunes : top 3 des réseaux sociaux dédiés à la génération Y

Le 2 mai 2013

LinkedIn a dépassé les 200 millions de membres en janvier, et Viadeo compte 50 millions d’utilisaturs dans le monde. Ces réseaux sociaux professionnels semblent incontournables. Et pourtant. Ils restent peu fréquentés par les 18-25 ans. Seuls 15 à 20% de la génération Y sont actifs sur ces réseaux. Alors que le taux de chômage des moins de 25 ans atteint les 25,7% de la population active (Insee, mars 2013), le recrutement 2.0 serait-il une solution pour trouver un job plus facilement ? Depuis environ deux ans, nous assistons à l’apparition de réseaux sociaux dédiés à l’emploi, au recrutement et à la création d’entreprise. Avec pour objectif de croiser les compétences des étudiants avec les besoins des entreprises. Zoom sur Yupeek, Wizbi et Seekube : trois réseaux créés par des jeunes pour les jeunes. Et bien utiles aux recruteurs et chasseurs de talents. Chacun adoptant une stratégie marketing digitale différente.

#Yupeek : le plus commercial, centré sur l’emploi

Yupeek

Yupeek en chiffres :
Eté 2011 : Mise en ligne
80 000 étudiants et jeunes diplômés
37 545 mises en relation
2270 recruteurs
760 établissements
11 personnes

Un marketing offensif
Yupeek a été fondé par deux copains fraîchement diplômés de l’ICN Business School, Thomas Poumarède et Tarek Moutawakkil, 25 ans chacun. Plutôt austère dans sa présentation, le site met en avant sur sa page d’accueil sa réussite, chiffres à l’appui. Certes, le principe d’un compteur live du nombre de mises en relation peut illustrer le dynamisme du réseau et la performance de son algorithme de matching. Il possède aussi l’inconvénient de communiquer sur un aspect plus quantitatif que qualitatif, qui donne le sentiment de s’adresser davantage aux investisseurs qu’à la communauté. D’ici quelques années et une crédibilité acquise, même aux yeux des sceptiques, le compteur aura peut-être disparu. Autre particularité : Yupeek n’hésite pas à afficher les annonces des employeurs. Mais pour le candidat potentiel, il faudra d’abord s’inscrire pour pouvoir postuler. En inbound marketing, cela s’appelle un call to action. Une idée intéressante qui incite autant les recruteurs que les étudiants à rejoindre le réseau. Dans le même état d’esprit, Yupeek a créé le concours de la meilleure école de France, avec à la clé cette année 25 000€ de cadeaux. Mais attention, jusqu’en 2012, pour participer, il fallait « liker » la page Facebook de Yupeek (plus de 23 000 fans). Un bon coup marketing et une bonne opération d’acquisition de fans, avec un défi : conserver tous ses amis au-delà de l’événement. Autre bonne idée en matière de communication sur le web : coupler le réseau social avec un blog, l’RH de Noé. Dans un premier temps orienté vers les recruteurs le contenu s’adresse de plus en plus aux étudiants.

#Wizbii : la création d’entreprise en plus

Wizbii

Wizbii, c’est :
-
un réseau social pour les étudiants et les jeunes diplômés désireux de créer leur entreprise
- une plate forme pour trouver un stage ou un emploi
- un espace de notoriété et de visibilité pour les entreprises

Wizbii en chiffres :
Mars 2011 : mise en ligne de la version bêta
22 000 mises en relation
45 000 étudiants
1200 entreprises
495 projets réalisés
14 personnes

L’acquisition naturelle avant tout
Plus ludique graphiquement, Wizbii a été créé par trois amis issus de Grenoble Ecole de Managment (GEM). Le réseau se démarque par son ambition originelle : permettre à des étudiants ou des jeunes diplômés de créer leur projet d’entreprise. Avec un constat de départ simple : la difficultés pour les porteurs de projets de trouver des compétences complémentaires et des financements. Après une version bêta centrée uniquement sur la création d’entreprise, Wizbii s’est ouvert à l’emploi et au recrutement. Car si 60% des étudiants disaient vouloir créer leur entreprise, seuls 3% passaient effectivement à l’acte.

La stratégie marketing de Wizbii se distingue sur deux points : elle s’adresse en priorité aux jeunes. Le graphisme a été pensé pour séduire la génération Y. Le blog, La Ruche, publie un contenu destiné aux étudiants et jeunes diplômés. Avec la conviction pour les fondateurs que ce sont ces derniers qui font l’intérêt de la communauté et attirent les entreprises. Ensuite, Wizbii ne s’appuie que sur des stratégies d’acquisitions naturelles et non de trafic. A la fois pour construire un réel sentiment d’appartenance et s’assurer un maximum de membres actifs. Résultat : pas d’inscription au forcing et des opérations originales sur le web. Wizbii organise ainsi le concours du pire CV vidéo : plus on vote et plus on gagne de cadeaux.

#Seekube : créateur de lien

Accueil | Seekube - 1ère plateforme de rencontre entre étudiants et recruteurs.

Seekube, c’est :
- une réseau social professionnel pour les étudiant
- une plate forme de rencontre entre les professionnels et les étudiant
- un réseau d’opérations événementielles pour des rencontres ou des sessions de recrutements

Seekube en chiffres :
Octobre 2012 : création
Plus de 500 entreprises inscrites

Un marketing direct
Lancé en octobre 2012 par Benjamin Barnathan (ESCP Europe et IEP Paris), Paul Cassarino (IEP Paris), Seekube est le dernier né des réseaux sociaux professionnels dédiés aux étudiants. Sur le principe, le réseau adopte les même règles que ses concurrents : des mises en relation ciblées en fonction des critères de recherche des uns et des autres, grâce à un algorithme de matching. L’originalité pour les étudiants est de créer son « Kube » en 3 D qui met en avant quatre aspects de son CV : profil, univers, mobilité, aspiration.

Partant du principe que « toute belle carrière commence par une rencontre », Seekube se distingue en adoptant un marketing avant tout direct, sur le terrain, en face à face. Car l’élément différenciant de Seekube est de proposer aux entreprises d’organiser avec les candidats des rencontres physiques dans des lieux atypiques (galeries d’art, cinémas, restaurants…). L’objectif : miser sur le lien et le besoin des jeunes, comme des recruteurs, de trouver de nouvelles formules de rencontres. Depuis le mois d’avril, un forum sur le site permet également le contact direct entre professionnels et étudiants. L’équipe propose par ailleurs un projet ambassadeurs qui permet de faire connaître le réseau social lors de soirées chez les étudiants pour les convaincre et trouver des défenseurs de leur projet. A la différence de ses camarades, Seekube n’a pas couplé son réseau avec un blog. La page Facebook (plus de 1700 fans) est en revanche très dynamique et permet de retrouver toute l’actualité et les événements de Seekube.

Dans le même état d’esprit, mais centré sur l’insertion professionnelle des 14-25 ans, nous vous avions déjà parlé de JobIRL. Vous pouvez relire l’article ici.

Et vous, que pensez-vous du recrutement 2.0 ? Avez-vous déjà recruté grâce aux réseaux sociaux ? Avez déjà trouvé un emploi grâce à l’un de ces réseaux.

Que ce soit en matière de recrutement ou d’autres thématiques, nous sommes bien sûr à votre disposition pour étudier plus avant avec vous vos stratégies de marketing sur les réseaux sociaux.

Posté par 

Journaliste/rédactrice depuis plus de 10 ans, Laure maîtrise à la fois les arcanes de l’information et de la communication. Une double compétence qui lui permet d’accompagner les entreprises et les marques à devenir leur propre média et à intégrer une stratégie performante d’inbound marketing.
Rédactrice en chef pendant quatre ans d’une société de services en ligne, puis consultante éditoriale pour diverses agences de communication, elle a rejoint 1min30 en 2013. Avec la conviction que la gestion et l’optimisation éditoriales sont au centre de la réussite de toute présence digitale.

Partager cet article




Suivre 1min30





14 Commentaires
  • [...] Le boom des réseaux sociaux professionnel dédiés aux étudiants et jeunes diplômés : lutter contre le chômage des jeunes et faciliter le recrutement.  [...]

  • [...] LinkedIn a dépassé les 200 millions de membres en janvier, et Viadeo compte plus d’un million d’inscrits en France. Ces réseaux sociaux professionnels semblent incontournables. Et pourtant. Ils restent peu fréquentés par les 18-25 ans. Seuls 15 à 20% de la génération Y sont actifs sur ces réseaux. Alors que le taux de chômage des moins de 25 ans atteint les 25,7% de la population active (Insee, mars 2013), le recrutement 2.0 serait-il une solution pour trouver un job plus facilement ?Depuis environ deux ans, nous assistons à l’apparition de réseaux sociaux dédiés à l’emploi, au recrutement et à la création d’entreprise. Avec pour objectif de croiser les compétences des étudiants avec les besoins des entreprises. Zoom sur Yupeek, Wizbi et Seekube : trois réseaux créés par des jeunes pour les jeunes. Et bien utiles aux recruteurs et chasseurs de talents. Chacun adoptant une stratégie marketing digitale différente.  [...]

  • [...] LinkedIn a dépassé les 200 millions de membres en janvier, et Viadeo compte plus d’un million d’inscrits en France. Ces réseaux sociaux professionnels semblent incontournables. Et pourtant. Ils restent peu fréquentés par les 18-25 ans.  [...]

  • Yupeek, Seekube, ReseauBusiness (…) il est sain que de nouveaux réseaux sociaux professionnels apparaissent… Cependant Linkedin semble en bonne voie pour écraser le marché de tout son poids (et supplanter Viadéo, en France y compris, par la même occasion).

  • Yupeek dit :

    Merci pour ce top 3. :)

    Cependant, nous avons pu relever quelques erreurs, notamment concernant notre concours « Meilleure Ecole de France ». Cette année, il n’était pas indispensable de liker notre page Facebook, bien au contraire. L’objectif était de partager et de faire partager à un maximum de personnes la page de son école sur le site wwww.meilleureecoledefrance.com.
    Nous n’avions donc aucun « nouveau fan » à gagner. ;-)

    • Laure Kepes dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre lecture et votre remarque. J’ai donc précisé que l’opération n’était valable que jusqu’à l’année dernière. En tout cas, il n’y avait pas de jugement de ma part sur cette pratique. Mais la précisions méritait d’être apportée. Bonne continuation.

  • Wizbii dit :

    Bonjour Laure,
    Merci pour cet excellent article que nous avons relayé,
    Bonne continuation ;)

  • Aurélien Boutaudou dit :

    Bonjour Laure,

    Petite correction à apporter à votre article, Viadeo compte plus de 7 millions de membres en France et non pas 1 million.

    Sinon, beau tour d’horizon de ces nouveaux réseaux qui prennent leur place dans le grand marché du social media.

    • Laure Kepes dit :

      Bonjour. Vous avez parfaitement raison, c’est pour cela que j’ai modifié les chiffres en restant sur le nombre d’utilisateurs au niveau mondial. Mais si nous restons en France (le gap entre les inscrits et les actifs étant toujours important), le nombre de visiteurs uniques pour LinkedIn était de 4 millions en novembre 2012, contre 3,7 millions pour Viadeo (selon Médiamétrie).

      Merci pour votre lecture et votre remarque.

      A bientôt sur notre blog.

  • [...] LinkedIn a dépassé les 200 millions de membres en janvier, et Viadeo compte 50 millions d'utilisaturs dans le monde. Ces réseaux sociaux professionnels sembl  [...]

  • [...] LinkedIn a dépassé les 200 millions de membres en janvier, et Viadeo compte 50 millions d'utilisaturs dans le monde.  [...]

  • Laisser un commentaire