06 73 55 17 36 bouton-blog
Nous contacter

Comment bien faire du Comment marketing ?

Le 26 mars 2013

Comment? Comment marketing? COomment marketing avec l’accent anglais… pour commentaire… Comment bien utiliser les espaces de commentaire pour faire du marketing sans spammer pour autant, voici la thématique de l’article du jour.

comment-marketing

Le Comment marketing qu’est ce c’est?

Le Comment Marketing est une stratégie marketing consistant à rédiger des commentaires dans les espaces le permettant, par exemple en bas de cet article, pour se faire connaître et faire connaître son offre…

Très utilisé par les référenceurs pour travailler le netlinking, cette technique peut s’apparenter à des techniques Black Hat ou SPAM si elle est mal employée. Ainsi, en général dans une logique de référencement, le référenceur ne met pas son nom, mais met le mot clé sur lequel il souhaite être référencé en guise de nom ainsi que le site sur lequel il souhaite être référencé en guise de site, ce qui lui permet d’obtenir un lien avec une ancre optimisé. En général le commentaire est de piètre qualité, soit tout automatique, souvent en anglais d’ailleurs, soit vide du type « très bon article, super! ».

Pour éviter ce type de technique, on peut d’ailleurs mettre en place sur son site différents leviers tel le plug-in Akismet qui va contrôler les commentaires et mettre en indésirable ceux qui s’apparentent à du SPAM, on peut aussi fermer totalement les commentaires de son site ou au bout d’un certain nombre de jours comme Laurent Bourrelly ;-) On a aussi toujours la possibilité de modérer le commentaire manuellement pour ne pas publier un commentaire.

Par ailleurs, ces commentaires sont souvent marqué comme « no follow » auprès des moteurs de recherche pour qu’ils ne soient pas pris en compte dans les analyses de sites, mais il semblerait que Google les prenne tout de même en compte alors dans le doute, cette technique continue à être très utilisée… (cf Le SEO est une alchimie étrange sans vraie certitude).

Comment bien faire du Comment marketing?

Si pratiquer le Comment marketing de façon un peu mécanique tel que décrit précédemment peut être contre productif et dé-crédibiliser la marque, une pratique « responsable » du Comment marketing peut au contraire participer positivement à la construction d’image de marque, tout en contribuant au référencement, et en générant des prospects qualifiés, encore une fois c’est une question de dosage et de relationnel. Vous trouverez, ci-dessous, une liste de conseil à respecter, et/ou à adapter à la situation selon votre positionnement:

  • Avoir une image cohérente dans vos commentaires. En particulier, si vous avez une photo de profil, il est important que celle-ci soit identique sur toutes les plateformes de commentaire (Google+, WordPress, Facebook, Gravatar, Disqus, etc.) cela vous permettra d’être identifié de façon unique sur le web,
  • Ainsi, il est plus clair et respectueux de mettre votre vrai nom en guise de nom, et pas votre marque ou vos mots clés préférés (même si c’est moins efficace en terme de référencement, à vous de voir;-),
  • Faire des commentaires pertinents, si vos commentaires viennent enrichir l’article ou le propos, ils seront intéressants pour le lecteur et pour l’auteur qui sera ravi d’engager la discussion avec vous, discussion qui vous fera connaître par un influenceur de votre communauté et qui pourra vous amener des liens autrement plus qualitatifs que ceux que vous aurez rapidement acquis;-)
  • Ne pas vendre votre produit ou votre service directement, mais mettre en avant votre réflexion, et si vous en disposez vos contenus pertinents sur le sujet,
  • Les puristes vont même jusqu’à suggérer de ne pas mettre un lien vers le contenu mais plutôt l’url textuel de l’article afin que cela soit mieux perçu par l’auteur  et pas vécu comme du SPAM. Pour ma part, je suis un peu sceptique et je trouve que le comment marketing et la navigation par HTML fait partie d’Internet alors il faut l’assumer.
  • En terme de commentaire, il ne faut pas hésiter à polémiquer, Internet aime les clashs et le buzz, mais il faut le faire en étant respectueux de votre interlocuteur, en se concentrant sur le fond du sujet et non sur la personne. Tout autre attitude risquerait de vous discréditer sérieusement.

Comment 1min30 fait son Comment marketing?

Personnellement, je ne suis pas un puriste, ni de l’Inbound Marketing voir notre article 10 moyen de faire connaître son site et de générer du trafic, ni du Comment marketing…

J’ai d’ailleurs déjà commis des erreurs dans mes relations avec les blogueurs voir à ce propos notre article Comment gérer les relations avec les blogueurs? qui abordait déjà pour partie le sujet…

Néanmoins, je continue à faire régulièrement du Comment marketing, et j’intègre cette pratique dans le cadre de mon activité de curation quotidienne. En effet, quand je lis régulièrement les blogs qui m’intéresse pour m’informer, m’inspirer et programmer mon fil Twitter, je fait quelques commentaires aussi selon les thématique abordées (en particulier quand l’auteur parle d’Inbound Marketing que je considère être mon territoire).

Le plus souvent ces commentaires sont White Hat, mais il m’arrive aussi de mettre des liens en guise de nom parce que je cherche à pousser un mot clé sur lequel je ne suis pas encore très bien référencé tel qu’agence web, par exemple. Internet reste encore un terrain de jeu ou on peut se permettre d’être un peu borderline en quête d’efficacité.

A ce propos, je vous invite à consulter un échange un peu vif sur Viadeo suite à un de mes commentaires, qui pour le coup n’était pas irrespectueux mais qui a été mal pris par l’auteur. Merci à Christian pour le renfort;-)

Et vous qu’en pensez-vous? Prêt à faire du Comment marketing? Ou trop frileux sur le sujet? Pour ma part, je peux vous certifier que cela marche, j’ai déjà été contacté par des prospects qui m’ont dit m’avoir découvert grâce à un de mes commentaires. Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à nous consulter pour nos offres de référencement ou de content marketing. Vous pouvez aussi télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing.

Posté par 

Fondateur d'1min30
Entrepreneur spécialisé dans le marketing interactif, les technologies digitales et les services numériques depuis 1996, Gabriel a accompagné le lancement de nombreuses révolutions : 3G, VoD, Triple Play, TV Mobile, Apps Smartphone, Smart Grid, etc.
En 2012, il crée l'agence 1min30, spécialisée en Inbound Marketing.
L'ayant expérimenté personnellement, Gabriel a pu mesurer concrètement tous les bénéfices apportés. Et le propose maintenant à ses clients.

Partager cet article




Suivre 1min30





9 Commentaires
  • Céline dit :

    Très intéressant cet article car il est vrai que, pour un référenceur, il n’est pas toujours évident de travailler son comment marketing sans une petite appréhension. Autant certains blogueurs vous laissent mettre une ancre optimisée (un mot-clé à la place de votre nom) sans rien vous dire, autant d’autres cherchent le moindre petit truc et ne vous pardonne rien. J’ai même vu une blogueuse beauté me faire tout un plat parce que j’avais osé mettre un mot clé à la place de mon nom. En quoi cela est-il dérangeant du moment que le commentaire est travaillé et participe au sujet ?
    Alors oui des fois on est bien obligé de tenter le coup même si on sait que ça ne va pas toujours être bien vu mais bon ce sont les risques du métier.
    Du coup j’aurais bien mis un mot-clé à la place de mon nom pour ce commentaire ^^

  • LaurentB dit :

    Dans le jargon SEO, on appelle ça du « spamco ». La formule « comment marketing » est bien plus polie ;)

    • Céline dit :

      Je me permets de répondre à votre message car je pense que les deux expressions signifient deux choses différentes, justement. Le comment marketing consiste à travailler son netlinking en évitant le spam. A partir du moment où le comment marketing devient du spam alors oui il devient du spamco. Enfin c’est comme ça que je vois/comprends les choses ^^

      Je n’avais jamais utilisé l’expression « comment marketing » mais je la trouve bien trouvée. Faire du netlinking en utilisant cette technique n’est pas toujours facile c’est pourquoi il s’agit bien de marketing. Marketing car la stratégie à adopter doit être réfléchie et travaillée en amont pour éviter justement de tomber dans le black hat.

      • Finalement c’est toute la différence entre l’Inbound Marketing et le SEO. Les uns font du marketing avec un joli packaging et une terminologie chic « comment marketing » les autres font de l’efficacité avec du « spamco »… And the winner is?

        Bien cordialement,

        Gabriel

      • Je rejoins Céline. Pour moi commenter avec un lien vers son site sur son nom n’est pas spammer. Cela fait partie de l’ADN (j’ai déjà dit ça, non ?) de la blogosphère. C’est apporter une pierre à la discussion; et si ce que je raconte te plait, viens discuter avec moi sur mon blog et voir ce que je fais sur mon site.
        A contrario, le spamco c’est le commentaire pour le lien. Il est donc pauvre, pas en relation avec le sujet et probablement industrialisé.

  • Samuel dit :

    L’impact des liens des commentaires pour le référencement est minime, s’il suffisait de spamco à tout va pour bien se positionner ca se saurait, et google sortirait un update. Oh wait… ^^

    Le vrai intérêt des commentaires pour le seo, c’est qu’ils permettent de diversifier ses ancres de liens. Donc en fait c’est plutôt bénéfique de commenter sous son nom.

    Personnellement je cherche plus les autres bénéfices: attirer des lecteurs de la page, développer ma visibilité entrer en contact avec un webmaster, et tout simplement converser de sujet qui m’intéressent.

  • [...] Comment bien utiliser les espaces de commentaire pour faire du marketing et attirer des prospects sans spammer pour autant les auteurs de articles.  [...]

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>